Riadha Club Arbaâ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Raed Club Arba)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RCA.
RC Arbaâ
Logo du RC Arbaâ
Généralités
Nom complet Riadha Club Arbaâ
Surnoms R.C.A, Ezzerga, El Amal, Les Vikings
Noms précédents Racing Club Arbaâ
Amel Riadhi Baladiat Arbaâ
Fondation
(77 ans, 2 mois et 26 jours)
Statut professionnel Société sportive par actions (S.S.P.A)
Couleurs
Bleu et Blanc
Stade Stade Ismaïl Makhlouf
(8 000 places)
Siège Arbaâ
Championnat actuel DNA
Président Drapeau : Algérie Sid Ali Ouahsi
Joueur le plus capé Drapeau : Algérie

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Le Riadha Club Arbéen est un club de football algérien fondé en 1941 basé à l'Arbaâ, dans la wilaya de Blida. Il est tout aussi connu sous le nom de Amel Arbaâ (en arabe : أمل الأربعاء).

Historique[modifier | modifier le code]

Époque coloniale (1941-1956)[modifier | modifier le code]

« Racing Club Arbéen » est constituée le 27 février 1941 comme société sportive, pratiquant tout d’abord le football, le RCA a organisé des tournois amicaux avec des clubs de réputation déjà connue. Malgré son jeune âge il sut tenir la dragée haute au WRB (Widad Riadhi de Belcourt actuellement CRB), CCA (Croissant Club Algérois), USMA (Union Sportive Musulmane d'Alger) et à la JSMA (Jeunesse Sportive Musulmane Algéroise).

Affiliée en 1943 à la F.S.G.T, l’équipe fanion se distingua toujours parmi les ténors du groupe.

Il lui a fallu attendre le mois de mai 1945 pour s’engager à la FFFA (Fédération française de football algérien) sous le no 17583. La société comptait à son actif, 120 membres, dont 70 joueurs licenciés en section de foot se composant en 3 équipes et 20 crossmen.

Grâce à la coopération étroite et à l’entente cordiale qui n’ont cessé de régner entre dirigeants, entraîneur et joueurs, que le RCA accède en 2e division (4e palier) de la Ligue d'Alger de football durant la saison 1947-1948 en terminant champion de son groupe et un onze régulièrement qualifié. Au cours de la dite saison, l’équipe réserve fut finaliste de tous groupes.

Le RCA ne tarda pas à faire parler de lui, en 1950, l’équipe junior remporta le titre de champion des jeunes ; en 1952, l’équipe réserve fut sacrée champion d’Alger de la 2e division ; quand l’équipe première, champion de son groupe, elle rata l’accession en première division (3e palier) en échouant aux barrages, concédant le nul face à l’équipe du N.A Hussein Dey.

Ce n’était que partie remise, car en 1953, première de son groupe, elle accéda en première division (3e palier) en éliminant nettement Cherchell par 3 buts à 1. Sa première participation en première division groupe II se solde par la 9e place (voir Ligue d'Alger de football 1953-1954).

Les événements d’Algérie eurent prépondérance et la vie sportive s’arrêta. Le 29 mars 1956, les membres à l’unanimité décident de retirer de la compétition et le siège fut fermé jusqu’à nouvel ordre[1].

Après l'indépendance (1962-1964)[modifier | modifier le code]

Le RCA participe dans les 2 premières éditions du Championnat d'Algérie de football de D1 avec le Critérium d'Honneur puis la Division d'Honneur. Après les saisons 1964-1965 et 1965-1966 passées en D2, l'équipe relègue en D4.

Le RCA équipe des divisions inférieures (1964-2012)[modifier | modifier le code]

Depuis ce temps-là, le RCA galérait dans les niveaux inférieurs mais arrivait à atteindre la D2 plusieurs fois et rater de peu une accession historique comme lors des années 1980 (1980-1981, 1981-1982) ou aussi en milieu et à la fin des années 1990 (1994-1995, 1997-1998) et le début des années 2000 (2000-2001). L'équipe tombe jusqu'en D5 mais revient en D2 pour la saison 2012-2013.

Accession historique en Ligue 1 et finale de Coupe d'Algérie (2013-2016)[modifier | modifier le code]

À l'issue de cette saison et après 41 ans d'absence du premier palier, le RCA accède pour la 1re fois en Ligue 1 (pour la saison 2013/2014) dans sa version nationale, en s'emparant de la 2e place à la différence de but au profil du CRB Aïn Fakroun, et en devançant le MO Béjaïa d'un point à la suite d'un parcours honorable, où elle était sacrée Champion d'hiver (la phase aller). L'équipe du RCA recevait ses adversaires au stade Omar-Hamadi à défaut de son stade situé à Larbaâ non encore homologué (travaux d'homologation qui étaient en cours).

Le RCA a réalisé lors de sa première saison en élite, l'objectif tracé qui est de se maintenir en Ligue 1 et cela en terminant 8e du classement final. En 2015, le RCA réalise l'exploit d'atteindre la finale de la Coupe d'Algérie et la perd face au MO Béjaïa dans une première de son histoire. La saison suivante, et à la suite de nombreux ennuis financiers, le RCA rétrograde en Ligue 2.

Non-continuité et retour en Division Amateure (2017-2018)[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2016-17, le RCA ne parvient pas à assurer aussi son maintien au sein de la Ligue 2 professionnelle et se voit reléguer en DNA (D3). Suite aux nombreux problèmes administratifs et financiers survenus au début de la saison, et qui ont même coûté la défalcation de 3 points au club (pour non-régularisation des salaires de joueurs), un nouveau bureau administratif est installé et un projet pour la prochaine saison est lancé avec notamment le lancement de nouveaux jeunes dans l'équipe.

Image et identité du club[modifier | modifier le code]

Couleurs[modifier | modifier le code]

Depuis la fondation du club, ses couleurs sont le bleu et blanc, ou les amoureux du club racontent que les fondateurs du RCA se sont inspirés de la belle couleur bleue du ciel en plein saison de printemps.

Logos[modifier | modifier le code]

Les différents noms du club[modifier | modifier le code]

Depuis 1941, l'équipe du RCA est connu sous le nom du Racing Club Arbéen. Après les réformes sportives des années 1970 et la suppression des noms français, le club devient Amel Riadhi Baladiat Arbaâ (ARBA).

En 1988, tous les clubs d'Algérie retrouve leur vraie appellation de fondation ainsi le club retrouve son ancien nom logo RCA qui devient Riadha Club de l'Arbaâ.

Racing Club Arbéen
1941–1977
U+21E9.gif
Amel Riadhi Baladiat Arbaâ
1977–1988
U+21E9.gif
Riadha Club Arbaâ
Depuis 1988

Palmarès et bilan[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales Compétitions internationales

Classement en championnat d'Algérie par année[modifier | modifier le code]

L'équipe du RCA fut depuis 1962 un grand club connu dans l'algérois et la mitidja, présente lors du premier critérium d'honneur de 1962-1963 de l'Algérie indépendante, elle a pas décrocher la 4e position dans son groupe derrière l'USM Alger, l'USM Marengo (actuellement l'USMM Hadjout) et l'USM Blida ainsi faire partie de la division d'honneur prévue la saison suivante. Lors de la saison 1963-1964, l'équipe n'a pas pu tenir avec l'élite de la région centre, et ne parvient pas à se qualifier cette fois-ci pour la future D1 algérienne (1964-1965). Lors de la saison 1965-1966, le RCA se classe 15e et se voit encore reléguer en D4 appelée première division à l'époque. Le RCA était une équipe qui ne possédait pas beaucoup de stabilité, elle montait puis rétrogradait plusieurs fois entre les différentes divisions, ses meilleures performances étaient de jouer l’accession en D1 mais sans y parvenir.

À partir de la saison 2009-2010, ou le club était dans la plus basse division dans le football algérien, commence une série inattendue de succession successives, de palier en autres, jusqu'à la saison 2012-2013, ou l'équipe parvient à se hisser pour la première fois de son histoire en première division algérienne, ainsi le club réalisa ce que plusieurs générations de ce club et de toute la ville de L'Arbaâ rêvait de le réaliser : retrouver l'élite et jouer contre les grands du football algérien.

Records[modifier | modifier le code]

  • L'équipe du RCA a réalisé une première en Algérie, où elle a pu remonter 4 paliers en l'espace de 4 ans à partir de la Régional I (D5) pendant la saison 2009/2010 jusqu'à terminer en Ligue 1 en 2013.

Structures du club[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade Smaïl Makhlouf[modifier | modifier le code]

C'est le principal stade de la ville de l'Arbaâ, où se déroulent les matchs de l'équipe locale RCA. Le stade a été rénové en 2013 pour pouvoir accueillir les matchs de la première division algérienne.

Cercle du club[modifier | modifier le code]

Le cercle ou le café du RCA est situé au centre-ville.

Boutiques[modifier | modifier le code]

Quelques boutiques non officielles au quartier de L'Arbaâ vendent des articles et équipements aux couleurs du RCA.

Aspect juridique et organisationnel[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

Le club du RC Arbaa est dirigé depuis le printemps 2017 par Sid Ali Ouahsi.

Staff actuel
Poste Nom(s)
Président Sid Ali Ouahsi
Vice-président exécutif
Directeur général
Président de l'association
Responsable organisation sécurité
Directeur commercial et marketing
Directeur sportif
Recruteurs
Entraîneur général
Entraîneurs adjoints
Entraîneur des gardiens
Préparateur physique
Médecin
Kinésithérapeutes
Directeur du Centre de formation

Statut[modifier | modifier le code]

Le passage en société par actions[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, la loi algérienne exige aux clubs de 1re et 2e divisions de passer en mode professionnel, et d'établir une SPA (société par action). Ainsi, le RCA devient une SPA dès l'année 2012.

Budget[modifier | modifier le code]

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Personnalités du club [modifier | modifier le code]

Anciens joueurs du RCA[modifier | modifier le code]

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Groupe de supporteurs[modifier | modifier le code]

Il y'a deux groupes de supporters officielle :

Nom Abréviation Date de création Emplacement du stade
Ultras Blu Vichingo UBV 2012 Gradin
Ultras Tauras Bleu UTB 2016 Gradin

Clubs amis[modifier | modifier le code]

Rivalités[modifier | modifier le code]

  • O Médéa : Il s'agit d'une rivalité populaire et sportive avec le club de la capitale du Tétri, l'Olympique de Médéa. Cette rivalité est née lorsque les deux clubs se disputaient souvent les accessions.
  • USM Blida : Il s'agit d'une rivalité populaire et sportive avec le club mythique de la ville de Blida, capitale de la Mitidja. Depuis toujours, le RCA et l'USMB disputent leurs rencontres avec une grande intensité, et les matchs qui les opposent constituent un derby des derbys de la Mitidja.
  • WA Boufarik : Il s'agit d'une rivalité populaire et sportive avec l'autre club de Boufarik, la grande ville de la plaine de la Mitidja. Le matchs entre les 2 clubs est considéré comme un derby des derbys de la Mitidja, et les 2 clubs évoluaient plusieurs fois aux mêmes paliers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vidéothèque du RC Arbaâ[modifier | modifier le code]

Match USMA vs RCA, D2 saison 1994-1995
[vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube
Match RCK vs RCA, D2 saison 1995-1996
[vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube