RC Arbaâ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Raed Club Arba)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RCA.
RC Arbaâ
Logo du RC Arbaâ
Généralités
Nom complet Riadha Club Arbaâ
Surnoms R.C.A, Ezzerga
Noms précédents Racing Club Arbaâ
Amel Riadhi Baladiat Arbaâ
Fondation
(74 ans 5 mois et 6 jours)
Statut professionnel Société sportive par actions (S.S.P.A)
Couleurs
Bleu et Blanc
Bleu et Blanc
Stade Stade Ismaïl Makhlouf
(8 000 places)
Championnat actuel Ligue 1
Président Drapeau : Algérie Djamel Amani
Entraîneur Drapeau : Algérie Billel Dziri
Joueur le plus capé Drapeau : Algérie Nacer Limani
Site web www.rcarba.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le Riadha Club Arbéen est un club de football algérien fondé en 1941 basé à l'Arbaâ, dans la wilaya de Blida. Il est tout aussi connu sous le nom de Amel Arbaâ (en arabe : أمل الأربعاء).

Historie[modifier | modifier le code]

Époque coloniale[modifier | modifier le code]

« Racing Club Arbéen » est constituée le 27 février 1941 comme société sportive, pratiquant tout d’abord le football, le RCA a organisé des tournois amicaux avec des clubs de réputation déjà connue. Malgré son jeune âge il sut tenir la dragée haute au WRB (Widad Riadhi de Belcourt actuellement CRB), CCA (Croissant Club Algérois), USMA (Union Sportive Musulmane d'Alger) et à la JSMA (Jeunesse Sportive Musulmane Algéroise).

Affiliée en 1943 à la F.S.G.T, l’équipe fanion se distingua toujours parmi les ténors du groupe.

Il lui a fallu attendre le mois de Mai 1945 pour s’engager à la FFFA (Fédération Française de Football Algérien). Sous le no 17583. La société comptait à son actif, 120 membres, dont 70 joueurs licenciés en section de foot se composant en 3 équipes et 20 crossmen.

Grâce à la coopération étroite et à l’entente cordiale qui n’ont cessé de régner entre dirigeants, entraîneur et joueurs, que le RCA accède en 2e division (4e palier) de la Ligue d'Alger de football durant la saison 1947-1948 en terminant champion de son groupe et un onze régulièrement qualifié. Au cours de la dite saison l’équipe réserve fut finaliste de tous groupes.

Le RCA ne tarda pas à faire parler de lui, en 1950 l’équipe junior remporta le titre de champion des jeunes ; en 1952 l’équipe réserve fut sacrée champion d’Alger de la 2e division ; quand l’équipe première, champion de son groupe, elle rata l’accession en première division (3e palier) en échouant aux barrages, concédant le nul face à l’équipe du N.A Hussein Dey.

Ce n’était que partie remise, car en 1953, première de son groupe elle accéda en première division (3e palier) en éliminant nettement Cherchell par 3 buts à 1. Sa première participation en première division groupe II se solde par la 9e place (voir Ligue d'Alger de football 1953-1954).

Les événements d’Algérie eurent prépondérance et la vie sportive s’arrêta. Le 29 mars 1956, les membres à l’unanimité décident de retirer de la compétition et le siège fut fermé jusqu’à nouvel ordre[1].

Après l'indépendance[modifier | modifier le code]

Le RCA participe dans les 2 premières éditions du Championnat d'Algérie de football de D1 avec le Critérium d'Honneur puis la Division d'Honneur.

Après les saisons 1964-1965 et 1965-1966 passées en D2, l'équipe relègue en D4.

Depuis ce temps-là, le RCA galérait dans les niveaux inférieurs mais arriver à atteindre la D2 plusieurs fois comme lors des années 1980 (1980-1981, 1981-1982) ou aussi en milieu et à la fin des années 1990 (1994-1995, 1997-1998) et les début 2000 (2000-2001). L'équipe tombe jusqu'en D5 mais revient en D2 pour la saison 2012-2013.

À l'issue de cette saison et après 41 ans d'absence, le RCA accède en Ligue 1, en s'emparant de la 2e place à la différence de but au profil du CRB Aïn Fakroun, et en devançant le MO Béjaïa d'un point suite à un parcours honorable, où elle était sacrée Champion d'hiver (la phase aller). L'équipe du RCA recevait ses adversaires au stade Omar-Hamadi à défaut de son stade situé à Larbaâ non encore homologué (travaux d'homologation qui étaient en cours).

L'équipe du RCA a réalisé une première en Algérie, elle a pu accéder en 4 paliers en l'espace de 4 ans à partir du Régional I (D5) pendant la saison 2009/2010 jusqu'à la Ligue 1 (D1) (pour la saison 2013/2014).

Le RCA a réalisé lors de cette saison l'objectif tracé qui est de se maintenir en Ligue 1 et cela en terminant 8e du classement final.

Le RCA détient la plus lourde victoire lors d'un match officiel en Algérie, contre le MCB Oued Sly par 26 buts à 0, en ligue régionale 1 de Blida.

En 2015, le RCA réalise l'exploit d'atteindre la finale de la Coupe d'Algérie et la perd face au MO Béjaïa dans une première de son histoire.

Image et identité[modifier | modifier le code]

Les différents noms du club[modifier | modifier le code]

Depuis 1941, l'équipe du RCA est connu sous le nom du Racing Club Arbéen. Après les réformes sportives des années 1970 et la suppression des noms français, le club devient Amel Riadhi Baladiat Arbaâ (ARBA).

En 1988, tous les clubs d'Algérie retrouve leur vraie appellation de fondation ainsi le club retrouve son ancien nom logo RCA qui devient Riadha Club de l'Arbaâ.

Racing Club Arbéen
1941–1977
U+21E9.gif
Amel Riadhi Baladiat Arbaâ
1977–1988
U+21E9.gif
Riadha Club de l'Arbaâ
Depuis 1988

Logo et couleurs[modifier | modifier le code]

Depuis la fondation du club, ses couleurs sont le bleu et blanc, ou les gens du club racontent que les fondateurs du RCA se sont inspirés de la belle couleur bleu du ciel en plein printemps.

Palmarès et bilan[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales Compétitions internationales

Classement en championnat d'Algérie par année[modifier | modifier le code]

L'équipe du RCA fût depuis 1962 un grand club connu dans l'algérois et la mitidja, présente lors du premier critérium d'honneur de 1962-1963 de l'Algérie indépendante, elle a pas décrocher la 4e position dans son groupe derrière l'USM Alger, l'USM Marengo (actuellement l'USMM Hadjout) et l'USM Blida ainsi faire partie de la division d'honneur prévue la saison suivante. Lors de la saison 1963-1964, l'équipe n'a pas pu tenir avec l'élite de la région centre, et ne parvient pas à se qualifier cette fois-ci pour la future D1 algérienne (1964-1965). Lors de la saison 1965-1966, le RCA se classe 15e et se voit encore reléguer en D4 appelée première division à l'époque. Le RCA était une équipe qui ne possédait pas beaucoup de stabilité, elle montait puis rétrogradait plusieurs fois entre les différentes divisions, ses meilleurs performances étaient de jouer l’accession en D1 mais sans y parvenir.

À partir de la saison 2009-2010, ou le club était dans la plus basse division dans le football algérien, commence une série inattendue de succession successives, de palier en autres, jusqu'à la saison 2012-2013, ou l'équipe parvient à se hisser pour la première fois de son histoire en première division algérienne, ainsi le club réalisa ce que plusieurs générations de ce club et de toute la ville de L'Arbaâ rêvait de le réaliser : retrouver l'élite et jouer contre les grands du football algérien.

Effectifs[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs du RCA[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Algérie Limani Nacer
  • Drapeau : Algérie Makhlouf Ismaïl Gardien de but
  • Drapeau : Algérie Nasreddine Baghdadi
  • Drapeau : Algérie Djamel Amani
  • Drapeau : Algérie Maichi Mohamed Gardien de but
  • Drapeau : Algérie Ladjel Mohamed
  • Drapeau : Algérie Fouad Harou
  • Drapeau : Algérie Karim Lazazi
  • Drapeau : Algérie M'hamed Bakir
  • Drapeau : Algérie Tahar Zerrouk
  • Drapeau : Algérie Said Nacereddine
  • Drapeau : Algérie Belkhamsa Noureddine
  • Drapeau : Algérie Belaïd El Hadi
  • Drapeau : Algérie Chaoui Smaïl
  • Drapeau : Algérie Chikhi Youcef
  • Drapeau : Algérie Znimi Mohamed Gardien de but
  • Drapeau : Algérie Chergui ? Gardien de but
  • Drapeau : Algérie Zeghimi Mustapha
  • Drapeau : Algérie Znimi Djaafar
  • Drapeau : Algérie Zoubir Zmit
  • Drapeau : Algérie Mohamed Badache
  • Drapeau : Algérie Chayer Hamidou (Arrière gauche)

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du RC Arbâa pour la saison 2014-2015 (mise à jour janvier 2015)[2]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau de l'Algérie Fellah, MohamedMohamed Fellah 14/11/1982 (32 ans)
CA Bordj Bou Arreridj
999 G Drapeau de l'Algérie Mazouzi, Sid Ahmed RafikSid Ahmed Rafik Mazouzi 1/2/1989 (26 ans) Algérie espoirs USM Alger
999 G Drapeau de l'Algérie Alaouchiche, MohamedMohamed Alaouchiche 11/4/1993 (22 ans)
Défenseurs
999 D Drapeau de l'Algérie Bensalem, ZineddineZineddine Bensalem 25/5/1990 (25 ans)
MC Alger
999 D Drapeau de l'Algérie Boukatouh, HusseinHussein Boukatouh 29/1/1991 (24 ans)
999 D Drapeau de l'Algérie Chebana, SaberSaber Chebana 17/3/1983 (32 ans)
MO Béjaïa
999 D Drapeau de l'Algérie Cheheima, AhmedAhmed Cheheima 8/4/1992 (23 ans)
JSM Béjaïa
34 D Drapeau de l'Algérie Ferhani, HouariHouari Ferhani 11/2/1993 (22 ans) Algérie espoirs USM Alger
24 D Drapeau de l'Algérie Zaâlani, NasreddineNasreddine Zaâlani 26/7/1992 (23 ans)
25 D Drapeau de l'Algérie Zeddam, HamzaHamza Zeddam 8/4/1984 (31 ans)
MC Alger
5 D Drapeau de la France Maarif, Mohamed RedaMohamed Reda Maarif 28/3/1990 (25 ans)
FC Bourg-Péronnas
Milieux de terrain
999 M Drapeau de l'Algérie Lazaref, El BahiEl Bahi Lazaref 3/3/1980 (35 ans)
20 M Drapeau de l'Algérie Bouderbal, RafikRafik Bouderbal 19/9/1987 (27 ans)
Football Club Bourg-Péronnas
18 M Drapeau de l'Algérie Daoud, FaridFarid Daoud 25/8/1989 (25 ans) Algérie espoirs MC Alger
999 M Drapeau du Cameroun Owoundi, BertrandBertrand Owoundi 19/3/1987 (28 ans)
Coton Sport
10 M Drapeau de l'Algérie Harrouche, HocineHocine Harrouche 9/12/1987 (27 ans)
NA Hussein Dey
999 M Drapeau de l'Algérie Moumen, BilalBilal Moumen 16/2/1990 (25 ans)
MC Alger
55 M Drapeau de l'Algérie Yettou, Mohamed NassimMohamed Nassim Yettou 11/2/1994 (21 ans)
MO Béjaïa
27 M Drapeau de l'Algérie El Moudene, AbdellahAbdellah El Moudene 11/2/1994 (21 ans)
Paris FC
88 M Drapeau de l'Algérie Seddiki, ElyesElyes Seddiki 27/9/1988 (26 ans)
SC Beira-Mar
9 M Drapeau du Tchad Betorangal, MorganMorgan Betorangal 25/8/1988 (26 ans) Équipe du Tchad de football F91 Dudelange
Attaquants
21 A Drapeau de l'Algérie Bouaïcha, DjamelDjamel Bouaïcha 19/6/1982 (33 ans)
MC Oran
999 A Drapeau de l'Algérie Bourekba, RamziRamzi Bourekba 20/12/1984 (30 ans)
CR Belouizdad
13 A Drapeau de l'Algérie Darfalou, OussamaOussama Darfalou 29/9/1993 (21 ans) Algérie espoirs USM Alger
999 A Drapeau : Côte d'Ivoire Guessan, GhislainGhislain Guessan 15/9/1992 (22 ans)
Agent libre
999 A Drapeau de l'Algérie Nedjar, SofianeSofiane Nedjar 9/5/1989 (26 ans)
Paradou AC
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Algérie
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Algérie
Médecin(s)
  • Drapeau : Algérie



Légende

Consultez la documentation du modèle

 Structures du club[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Stade Smaïl Makhlouf[modifier | modifier le code]

C'est le principal stade de la ville de l'Arbaâ, où se déroule les matchs de l'équipe locale RCA. Le stade a été rénové en 2013 pour pouvoir accueillir les matchs de la première division algérienne.

Aspect économiques[modifier | modifier le code]

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Le passage en société par actions[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, la loi algérienne exige aux clubs de 1re et 2e divisions de passer en mode professionnel, et d'établir une SPA (société par action). Ainsi, le RCA devient une SPA dès l'année 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]