Radomsko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radomsko (homonymie).
Radomsko
Blason de Radomsko
Héraldique
Drapeau de Radomsko
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Łódź
District Radomszczański
Maire Anna Milczanowska
Code postal 97-500[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 44
Immatriculation ERA
Démographie
Population 50 399 hab. (2008)
Densité 980 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 04′ 00″ nord, 19° 27′ 00″ est
Altitude Min. 220 m – Max. 254 m
Superficie 5 142 ha = 51,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Radomsko

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Radomsko

Radomsko (prononciation [raˈdɔmskɔ]) est une ville de Pologne qui compte 50 399 habitants (au 16 avril 2008). C'est un chef-lieu de district (powiat) urbain et aussi de la gmina rurale de Radomsko de la voïvodie de Łódź.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Position de la ville dans le powiat

Radomsko se trouve à 90 km au sud de Łódź, sur la rivière Radomka. La ville est traversée par d’importantes voies de communication : la route nationale 1 (future autoroute) et la ligne ferroviaire Varsovie-Vienne.












Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, un fort apparaît au carrefour entre la route du sel, partant de Bochnia vers la Grande-Pologne et la Mazovie, et la route reliant la Silésie à la Rus'. La première mention historique de Radomsko date de 1243. La ville reçoit les privilèges urbains en 1266 des mains de Lech II le Noir. En 1382 et en 1384, la ville accueille deux assemblées générales de la noblesse concernant la succession de Louis Ier de Hongrie. Au XIVe siècle, la ville devient le siège d’un district et, au XVe siècle, le siège d’un staroste. Le commerce et l'artisanat se développent.

Vers 1780, les Juifs sont autorisés à s’installer dans la ville, ce qui leur était interdit depuis 1643 (privilège de non tolerandis Judaeis). La ville devient alors un centre important du hassidisme.

En 1793, à la suite du deuxième partage de la Pologne, la ville est annexée par la Prusse. En 1807, elle rejoint le Duché de Varsovie créé par Napoléon. En 1815, elle est incorporée au Royaume du Congrès. En 1846, la ville est reliée au réseau ferroviaire. Très vite, l’industrie se développe.

En 1939, la ville compte 13 000 Juifs, soit 55 % de la population. Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands installent un camp de transit pour les prisonniers polonais. Par la suite, ils enferment environ 18 000 Juifs dans le ghetto. La plupart seront exterminés à Treblinka. La résistance est très active dans la ville qui est libérée par l’Armée rouge le 16 janvier 1945.

Administration[modifier | modifier le code]

De 1975 à 1998, la ville était attachée administrativement à l'ancienne voïvodie de Piotrków.
Depuis 1999, elle fait partie de la nouvelle voïvodie de Łódź.

Économie[modifier | modifier le code]

Radomsko est un centre industriel et de services.

  • fabrication de meubles
  • fabrications métalliques
  • verrerie
  • fabrication de machines
  • entreprise de réparation d’outils médicaux
  • prêt et réparation d’outillages
  • habillement
  • laiterie
  • transformation des fruits et légumes
  • production de farine
  • imprimerie
  • production d’engrais

Monuments[modifier | modifier le code]

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Données de 2010 :

Description Total Femmes Hommes
Unité Nombre  % Nombre  % Nombre  %
Population 48 220 100 25 265 52,4 22 955 47,6
Densité
[hab./km²]
938 491 447

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Quelques vues de Radomsko

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]