Radiostars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radiostars
Réalisation Romain Lévy
Scénario Mathieu Oullion
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions du Trésor
Mars Films
Chaocorp
Picseyes
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 100 minutes
Sortie 2012


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Radiostars est un film français réalisé par Romain Lévy, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ben est en plein échec aussi bien professionnel que sentimental : lui qui se rêvait comique à New York rentre à Paris après avoir échoué. Il rencontre alors Alex, co-animateur vedette d'une matinale sur radio Blast FM, le Breakfast-club. Alex est entouré de Cyril, un quadragénaire mal assumé, et d'Arnold, l'animateur populaire de la bande. Ben est engagé pour écrire des sketches. Mais c'est alors qu'un raz de marée secoue soudainement la station : l’audience du Breakfast-club est en chute libre. La radio envoie alors la bande sillonner en bus les routes de France pour reconquérir leur public.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale est composée par Rob du groupe Phoenix et contient également des titres pop.

  1. Poni HoaxAntibodies
  2. RobPeanuts
  3. Lords of the UndergroundFunky Child
  4. Coconut Records – West Coast
  5. Rob – Peanuts Dad
  6. Pino d'AngioMa Quale Idea
  7. Zaire 90 – Township Funk
  8. Rob – Peanuts Kid
  9. Teleka & Mms – No Mistery
  10. The Presidents of the United States of AmericaVideo Killed the Radio Star
  11. Rob – Golden Peaks
  12. Léonard De Vitry – Pointeur Hebdomadaire
  13. Pusha T feat. Tyler, The creatorTrouble On My Mind
  14. Rob – AMFM
  15. Léonard De Vitry – Aujourd'hui encore
  16. Rob – Waves
  17. Lords of the Underground – Chief Rocka
  18. 1995La source
  19. Rob – It'S A Blast
  20. Mathieu BoogaertsAujourd'hui encore
  21. Rob – It'S A Blast

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,6/5 pour 19 titres.

Box office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 560 731 entrées[2] 10

Monde Total mondial 4 533 793 $ - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Le titre de l'émission matinale renvoie au film The Breakfast Club de John Hughes, sorti en 1985.
  • Ben et Alex parlent de la saga Beethoven et notamment du 6e film.
  • Arnold surnomme Smiters l'un des membres de la bande, en référence au personnage de lèche-bottes de Waylon Smithers dans Les Simpson.
  • Au début du film, les studios et bureaux de Blast FM sont en réalité les locaux du groupe RTL (rue Bayard à Paris). On y entrevoit l’emblématique devanture. Les bureaux et le studio de la matinale sont ceux de Fun Radio. La devanture de Fun Radio (mitoyenne de RTL) a été refaite aux couleurs de Blast FM et du Breakfast-Club pour le film.
  • Les personnages sont inspirés de ceux de Good Morning England, film germano-franco-britannique écrit et réalisé par Richard Curtis, sorti en 2009.
  • Manu Payet (Alex dans le film) a réellement été animateur radio avant de se tourner vers la comédie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]