Radio Mars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radio Mars
Description de l'image Radio MARS.png.
Présentation
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Siège social 30 Avenue des Forces Armées Royales, 2000 Casablanca
Propriétaire RADIO 20
Slogan "100% Sport & Music"
Langue Arabe, Français, Amazigh
Statut Radio privée thématique de Catégorie D
Site web radiomars.ma
Historique
Création 2009
Diffusion hertzienne
AM Non Non
FM Oui Oui
RDS Oui Oui [__MARS__]
DAB+ Non Non
Satellite Non Non
Diffusion câble et Internet
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

RADIOMARS est une station de radio marocaine fondée en 2009 et basée à Casablanca.

Sa programmation se concentrait initialement à 80 % sur l'information sportif. Elle émet en Français et en Arabe et aussi en Amazigh.

Historique[modifier | modifier le code]

Fréquences[modifier | modifier le code]

Animateurs et Consultants[modifier | modifier le code]

  • Karim Mourad
  • Lino Bacco
  • Zouhair Alouane
  • Mohammed Garda
  • Hamid Rouissi
  • Azzedine Amara
  • Amine Birouk
  • Hicham El Khlifi
  • Adil Aomari
  • Dounia Siraj
  • Issam Benjelloun
  • Xavier Sanchez
  • YOUNESS JOUDA
  • Ayoub El Basri
  • Hicham Bensaid Alaoui
  • Aziz Mustaphi
  • Sarah Moujahib
  • Mourad Moutawakil
  • Mohamed Boutouzzaz
  • Aziz El Kablaoui
  • Mehdi Benallal
  • Yousra El Mensouri
  • Laila Mounjim
  • tlaghi mohammed

Sanctions de la HACA[modifier | modifier le code]

Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle a décidé, lors de sa plénière du , de suspendre la diffusion de Radio Mars durant l’horaire habituel de l’émission "العلما د مارس" et "قضايا رياضية بعيون الجالية", pour une durée de 15 jours et la suspension de ces deux émissions pendant la même période[1].

Cette suspension est assortie de l’obligation de donner lecture sur les ondes de la radio d’un communiqué exposant les motifs de la sanction. La décision du Conseil supérieur sera aussi publiée au Bulletin Officiel.

Cette décision intervient à la suite du constat fait par les équipes de la HACA dans le contenu de plusieurs éditions de ces deux émissions de manquements aux dispositions légales et réglementaires en vigueur régissant le secteur de la communication audiovisuelle[2].

Les manquements relevés concernent notamment les obligations de l’opérateur en matière de respect de la dignité humaine, de lutte contre les stéréotypes portant atteinte à l’image et à la dignité de la femme et de non-incitation à la violence et à la haine.

Dans les attendus de la décision prise suite aux délibérations du Conseil supérieur, celui-ci a considéré que la promotion des idéaux et des valeurs du sport et de l’esprit de la compétition loyale, ainsi que la valorisation du rôle du sport dans la socialisation, l’intégration, le renforcement de la cohésion sociale et l’ouverture sur l’Autre, constituent une mission fondamentale du journalisme sportif. Or, il a été relevé que le discours tenu lors des éditions de l’émission "العلما د مارس" incite et encourage, même implicitement, une partie du public à la violence et à la haine entre supporters lors des manifestations sportives.

Une attitude d’autant plus inacceptable que les animateurs et invités des émissions de sport sont supposés, eu égard au statut de leader d’opinion des journalistes et de la responsabilité sociale des médias, représenter une référence et un modèle pour une large partie du public, et en particulier les jeunes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]