Radio J

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Radio J
Description de l'image RadioJ.jpg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Propriétaire Groupe DPRJ
Langue Français
Site web https://www.radioj.fr/
Historique
Diffusion hertzienne
FM  Oui
DAB+  Oui
Diffusion câble et Internet
Streaming  Oui

Radio J est une station de radio communautaire juive créée en 1981, émettant à Paris en modulation de fréquence (FM) de 0h à 3h, de 4h30 à h, de 8h30 à 11h, de 14h à 16h30 et de 21h à 23h. Elle partage sa fréquence avec Radio Shalom et RCJ.

Radio J est la plus matinale des 4, ses programmes débutent très tôt[réf. souhaitée]. C'est la plus traditionnelle, et l'on peut encore y entendre parler yiddish, judeo-arabe, judeo-espagnol, et ladino, ainsi que de la musique Klezmer, de vieilles ballades et des chansons folkloriques traditionnelles[réf. souhaitée].

Elle diffuse également des informations communautaires et israéliennes, et des chroniques religieuses et culturelles. Le président-fondateur est Serge Hajdenberg, frère aîné de l'ex-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) (1995-2001), l'avocat Henri Hajdenberg[1].

Radio J diffuse des journaux d'informations et notamment des informations quotidiennes en direct d'Israël. Le principal rendez-vous en direct d'Israël est l'émission ''En direct de Jérusalem", diffusée chaque matin à 7.30. Par ailleurs, Radio J diffuse en direct d'Israël, à chaque événement marquant , élections, incidents sécuritaires, accords de paix, etc. Katy Bisraor est depuis 1983, journaliste à Radio J et la correspondante permanente de Radio J en Israël, responsable du Direct de Jérusalem ainsi que des directs d'informations spéciaux.

Fin 2018, la station est reprise par un pool d'actionnaires mené par Marc Eisenberg, et Dov Zerah en devient le Président[2]. En , Dominique Romano devient le nouveau Président de Radio J[3] et Emmanuel Rials est nommé directeur général de la station[4].

En , Judaïques FM est réunie avec Radio J sous la marque Radio J[5]. Les deux stations partageaient déjà la fréquence 94,8 à Paris. Les deux entités conserveront toutefois leurs programmes et émissions respectifs[6].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Je n'aime pas l'hypocrisie, Le Parisien
  2. « Radio J et Judaïques FM changent de direction », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  3. « L’entrepreneur Dominique Romano devient président de Radio J », sur CB News (consulté le )
  4. « Emmanuel Rials nommé directeur général de Radio J, Judaïques FM et Studio Qualita », sur CB News (consulté le )
  5. « Judaïques FM devient Radio J, en conservant ses programmes », sur LEFIGARO (consulté le )
  6. Brulhatour, « Judaïques FM devient Radio J avec l'accord du CSA », sur La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio (consulté le )