Radha Kessar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Radha Kessar est une mathématicienne indienne connue pour ses recherches dans le domaine de la théorie des représentations d'un groupe fini. Elle est professeure de mathématiques à la City University de Londres[1], et en 2009, elle a remporté le Prix Berwick de la London Mathematical Society.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Kessar est diplômée de l'Université du Panjab en 1991[1]. Elle a obtenu son doctorat, en 1995, de l'Université d'État de l'Ohio; sa thèse, Blocks And Source Algebras For The Double Covers Of The Symmetric Groups, a été dirigée par Ronald Salomon (en)[1],[2]. Après avoir occupé des postes de professeur assistant en visite à l'Université Yale et à l'Université du Minnesota, et travaillé comme Weir Junior Research Fellow à l'University College, à Oxford, elle est retournée à l'Université d'État de l'Ohio au titre de professeur adjoint en 2002. Elle part à l'Université d'Aberdeen en 2005, et de nouveau à City en 2012[1]. En 2005 elle est professeure invitée à l'Université de Franche-Comté et en 2008 au MSRI.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est lauréate en 2009 du prix Berwick conjointement avec son futur collègue à City Joseph Chuang, pour les recherches présentées dans leur article « Symmetric Groups, Wreath Products, Morita Equivalences and Broué's Abelian Defect Conjecture »[3]. En 2016 elle est conférencière invitée au Congrès européen de mathématiques à Berlin avec une conférence intitulée « On Perverse Equivalences and Rationality », conjoitement avec Joseph Chuang.

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Introduction to block theory ». In: M. Geck, D. M. Testerman, J. Thévenaz, (éd.), Group Representation Theory, EFPL Press 2007
  • avec Gunter Malle: « Quasi-isolated blocks and Brauer’s height zero conjecture », Annals of Mathematics, vol 178, 2013
  • Avec Michael Aschbacher et Bob Oliver, elle est l'auteure du livre Fusion Systems in Algebra and Topology (Cambridge University Press, 2011)[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Professor Radha Kessar », Academic Experts, City, University of London (consulté le 13 mai 2018)
  2. (en) « Radha Kessar », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. « Aberdeen academic awarded prestigious mathematics prize », University of Aberdeen, (consulté le 13 mai 2018)
  4. Reviews of Fusion Systems in Algebra and Topology:Eaton, Charles W. (2012), lien Math Reviews Markus Linckelmann, none, vol. 50, coll. « New Series », , 523–526 p. (DOI 10.1090/S0273-0979-2012-01394-0, Math Reviews 3049878)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Radha Kessar » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]