Radagaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giorgio Vasari, Defeat of Radagasio below Fiesole, 1563-1565

Radagaise ou Radogast, mort le [1] en Italie, est un chef barbare païen[2] d'origine gothe qui attaque l'Italie sous le règne de l'empereur d'Occident Honorius.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la tête d'une armée hétéroclite composée entre autres de Goths, de Vandales, d'Alamans et d'Alains, Radagaise franchit le Danube puis entre en Italie par les Alpes à la fin de l’année 405[3], balayant les défenses frontalières, puis pillant et ravageant la plaine du .

Se dirigeant vers le sud, il est arrêté près de Florence[réf. nécessaire] en août 406 par le général romain Stilicon commandant une armée romaine considérablement renforcée de contingents barbares[3], et est sévèrement battu près de Fiesole.

Son armée, affaiblie par la famine et manquant d'espace pour combattre ou battre en retraite, est en grande partie exterminée ; le reste est enrôlé de force dans l'armée romaine, dont, à cette époque les soldats et les officiers sont presque tous d'origine barbare.[réf. nécessaire] Radagaise est capturé et exécuté[3] avec les principaux chefs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peter Heather, The Fall of the Roman Empire: A New History of Rome and the Barbarians, Oxford University Press, New-York, 2006 [ISBN 0-19-515954-3]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Vladimir Kouznetsov, Iaroslav Lebedynsky, Les Alains : Cavaliers des steppes, seigneurs du Caucase : Ier-XVe siècles apr. J-C, Errance, (ISBN 9782877722957, présentation en ligne)
  2. Nicolas de Lamare, Traité de la police, Michel Brunet, (présentation en ligne)
  3. a, b et c Jean-Louis Jouanaud, « 406-410. De l’invasion de la Gaule à la prise de Rome, l’accouchement d’un siècle », in Jean Guyon, Marc Heijmans (directeurs de publication), L’Antiquité tardive en Provence (IVe-VIe siècle) : naissance d’une chrétienté, coédition Arles : Actes Sud Éditions/Venelles : Aux sources chrétiennes de la Provence, 2013 ; 28 cm ; 223 p. (ISBN 978-2-330-01646-3), p. 69