Rad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RAD.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Rad
Image illustrative de l'article Rad

Création 2012
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Activité Prêt-à-porter
Produits Vêtements
Accessoires de mode
Effectif 40 salariés en 2015
Site web http://www.rad.co/fr/

Rad est un site de prêt-à-porter français, spécialisé dans la mode urbaine et « indie » ainsi que les accessoires d’art et design[1]. En décembre 2015, le site est accessible en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux États-Unis, en Belgique et en Autriche, et il présente des produits et des marques au positionnement « cool », « hype » et « tendance »[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce site est cofondé en juillet 2012[3] par quatre anciens camarades d’université[4],[5], avec un capital social initial de 20 000 euros[5].

À sa création et jusqu’à décembre 2013, le site repose sur le principe de ventes privées et éphémères de vêtements et d’accessoires « cool » et « tendances ». En 2014, Rad se repositionne et se focalise alors à 100 % dans la mode[6].

En novembre 2015, Rad réalise sa première collection vendue dans des magasins physiques en France aux Galeries Lafayette[7],[8].

Principe et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

S’éloignant des principes traditionnels de saisonnalité dans la mode, Rad propose chaque semaine des nouveaux produits aux internautes. Tout au long de l’année, des centaines de collections de créateurs et designers sont accessibles la plateforme de Rad[réf. souhaitée].

Invitations et crédits[modifier | modifier le code]

À sa création en 2012, Rad fonctionne (comme le site ventesprivées.com) selon le modèle d’un « club privé » : pour pouvoir acheter sur le site, les internautes doivent être invités au préalable, selon un système de cooptation[9]. L’invitation peut se faire par email ou par Facebook. Un crédit d’achat, valable sur l’ensemble du site, est offert aux membres pour chaque nouvel invité inscrit, selon un modèle de parrainage. Grâce à ce système de parrainage, Rad gagne rapidement en notoriété et connaît alors une croissance exponentielle[10]. Aujourd’hui, le site ne fonctionne plus sur ce système de parrainage et est ouvert à tous. Rad déclare compter environ deux millions d’inscrits en Europe[11].

Image de marque et positionnement[modifier | modifier le code]

L’image de la marque est résumée dans son slogan : « Cool products, every day »[12]. En effet, le mot « rad » signifie « cool » en anglais[13]. Son public-cible est composé de jeunes adultes qui affectionnent un style branché et éphémère[1].

Aujourd’hui, Rad récupère des parts de marché aux grandes enseignes de prêt-à-porter plus traditionnelles, et ce en proposant des collections plus actuelles[réf. nécessaire]. Elle confirme d’ailleurs son développement à l’international en annonçant un chiffre d’affaires réalisé à 50 % aux États-Unis[réf. nécessaire].

Marques[modifier | modifier le code]

La plateforme a déjà travaillé avec plus de 2000 marques indépendantes dans le monde[14].

Créations exclusives[modifier | modifier le code]

Aux côtés des marques qu’il distribue, Rad travaille également en collaboration avec des artistes et designers du monde entier, qui conçoivent des produits et des collections en exclusivité pour son site[15]. En ce sens, la société se veut comme une sorte d’« incubateur » pour des créateurs qui ne pourraient pas diffuser leur création de manière autonome et qui reçoivent une commission sur chaque vente réalisée par le biais de la plateforme[16].

Dans ce cadre, les artistes Gisella Velasco et Toni Potenciano[17] ont créé la gamme « Fly Art » qui fusionne streetwear, art classique et hip-hop contemporain présentant des articles de mode avec des paroles des chansons des plus grands artistes hip-hop au monde, imprimés au sommet d’images d’œuvres d’art de Léonard De Vinci et Picasso, entre autres[18].

Marketing[modifier | modifier le code]

La marque est partenaire d’événements culturels, pour lesquels elle crée des lignes de vêtements spécifiques, comme lors de l’édition 2014 du festival « Calvi On The Rocks »[19] ou de la sortie du film Lost River avec Ryan Gosling en 2015[20].

En juin 2015, la marque s’associe à l’animatrice télé Alessandra Sublet qui lance sur le site une collection de t-shirts et sweaters baptisée « Supernana »[21].

Le 26 juin 2015, l’e-shop ouvre sa propre chaine YouTube et publie sa première pub vidéo, intitulée « Be yourself » (Sois- toi-même). Tourné à Paris dans une ambiance à la fois sportive et urbaine, ce clip invite à être soi-même et à aimer ses particularités, en mettant en avant différentes personnalités dans le but d’encourager chacun à se réaliser pleinement[pertinence contestée][22]. On y aperçoit, entre autres, des articles de la collection « Fly Art » « Madame chic ».

Le 7 octobre 2015 , Rad lance une nouvelle collection capsule créée en partenariat avec EnjoyPhoenix[7],[23],[24], Youtubeuse mode française suivie par plus d'un million de personnes sur YouTube[25]. La collection se décline en quatre univers propres à EnjoyPhoenix : Enjoy ! , Jelly, Live fast, vlog hard et That’s a roll[26]. Elle comprend aussi bien des bonnets, des tote bags, des mugs, des coques de smartphones mais aussi des débardeurs et des sweats imprimés[27].

Le 25 mai 2016, Rad lance une nouvelle collection capsule en partenariat avec le rappeur Nekfeu et l'actrice Adèle Exarchopoulos. Les deux artistes français lancent ensemble une collection de streetwear composée de bombers, sweatshirts, t-shirts, casquettes notamment. La marque de prêt-à-porter s'appuie sur la puissante communauté réunie autour de l'univers de Nekfeu et Adèle Exarchopoulos, respectivement suivis par 925 000 et 745 000 personnes sur Facebook au moment du lancement, pour poursuivre son développement en France.

Économie[modifier | modifier le code]

Levée de fonds[modifier | modifier le code]

À l’origine autofinancée[28], la société est soutenue en Juin 2013 par Index Ventures afin d'accélérer son développement à l'international[29].

La start-up déclare vouloir utiliser le capital levé pour étoffer ses équipes, renforcer sa R&D, investir en logistique/production/marketing et accélérer son déploiement international[30].

Développement à l’international[modifier | modifier le code]

Dès le mois juin 2013, la société annonce sa volonté de se développer à l’international : dans un premier temps, elle vise le marché européen, notamment le Royaume Uni et l’Allemagne[28], pour ensuite pénétrer le marché américain, dans les deux années à venir[5].

Finalement, le développement aux États-Unis est lancé avec 300 jours d’avance sur ces prévisions, dans la première moitié de l’année 2014[5]. Grâce au trafic web naturel en provenance des États-Unis, la société affirme compter plusieurs dizaines de milliers d’inscrits dans le pays et déclare vouloir y implanter des bureaux[5].

Direction et effectif[modifier | modifier le code]

Rad a été cofondée par David Smadja (directeur créatif)[30]Anthony Serero (PDG), Simon Amazalag (directeur des finances), Julia Serero (directrice des achats). Alexandre Ali occupe le poste de directeur des opérations de la marque[5].

L’effectif de la société s’élève à plus de 40 salariés[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le site de mode français Rad lève 2,5 millions d'euros, sur Le Figaro, 2013, http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/06/20/32001-20130620ARTFIG00546-le-site-de-mode-francais-rad-leve-25-millions-d-euros.php
  2. RAD: « La vente privée hype et cool », 2012, http://yesgaston.fr/rad-la-vente-privee-hype-et-cool/ ; RAD, LE site de ventes privées cool, hype et design, 2013, http://bobosvoientdouble.com/2013/03/03/rad-le-site-de-ventes-privees-cool-hype-et-design/
  3. (en) Here's 20 fashion e-commerce startups to watch in Europe, sur Tech.eu, http://tech.eu/features/2074/fashion-startups-europe/
  4. RAD, sur L'Usine digitale, 2014, http://www.usine-digitale.fr/annuaire-start-up/rad,261200
  5. a, b, c, d, e et f Rad à la conquête des États-Unis, sur French Morning, 2014, http://frenchmorning.com/rad-conquete-du-marche-americain/
  6. RAD, sur MyFrenchStartup, http://www.myfrenchstartup.com/fr/startup-france/52831/rad
  7. a et b http://www.galerieslafayette.com/magazine/actualites-magasins/automne-hiver-2015/rad-enjoy-phoenix?ebp=9WEzt.Ng_QO_4I.lc2tpa489_jPev2qZyIYEMnNC8wc-
  8. http://fr.fashionmag.com/news/La-capsule-Rad-co-x-Enjoy-Phoenix-debarque-aux-Galeries-Lafayette,589677.html#.VlcMKHYveUk
  9. a et b Rad lève 2,5 millions d’euros pour ses ventes « Flash » et vise l’international, sur Maddyness, 2013, http://www.maddyness.com/finance/2013/06/21/finance-rad-leve-25-millions-deuros/
  10. http://unvalidatedlearnings.com/post/53423618935/2-reasons-why-we-are-investing-2m-in-rad
  11. Le phénomène RAD, sur Barzabouque, 2015, http://www.barzabouque-magazine.fr/le-phenomene-rad/
  12. RAD. Cool products, every day., sur Be, 2013, http://www.be.com/mode/selection-shopping/rad-cool-products-every-day-15727.html
  13. http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Rad
  14. Europe: fashion world’s ecommerce centre, sur FT Magazine, 2015, http://www.ft.com/cms/s/2/a120a86a-0e2c-11e5-8ce9-00144feabdc0.html
  15. (en) American rad, sur Societysouth, http://societysouth.com/american-rad/
  16. (en) Rad Raises €2.5M in Series A Round Led By Index Ventures, sur Businessoffashion, 2013, http://www.businessoffashion.com/articles/fashion-tech/rad-raises-e2-5m-in-series-a-round-led-by-index-ventures
  17. (en) Rad. Juxtaposes Classical Art and Hip-Hop in the "Fly Art" Collection, sur Hypebeast, 2015, http://hypebeast.com/2015/7/rad-juxtoposes-classical-art-and-hip-hop-in-the-fly-art-collection
  18. (en) Hip-Hop Lyrics + Classic Paintings = Our Most Favorite Tees Ever, sur MTV, 2014, http://www.mtv.com/news/1872699/rap-lyric-art-tees/
  19. RAD dévoile le t-shirt officiel de Calvi on the Rocks, sur Glamourparis, 2014, http://www.glamourparis.com/mode/mode-actualite/articles/t-shirt-calvi-on-the-rocks-festival-corse-rad-2014/23203#M6arPc10Byh255Bt.99
  20. Ryan Gosling et « Lost River » te font gagner des cadeaux !, sur MadmoiZelle.com, 2015, http://www.madmoizelle.com/ryan-gosling-lost-river-jeu-concours-338536
  21. Alessandra Sublet se lance dans la mode, sur Marie Claire, 2015, http://www.marieclaire.fr/,alessandra-sublet-se-lance-dans-la-mode,738422.asp
  22. Rad nous encourage à être nous-mêmes dans sa toute première vidéo, sur MadoiZelle.com, 2015 http://www.madmoizelle.com/rad-be-yourself-video-392617
  23. http://www.public.fr/Look/Toutes-les-news-look/Photos/Photos-EnjoyPhoenix-devoile-sa-toute-premiere-collection-pour-R-A-D-850315
  24. http://www.stephanelarue.com/EnjoyPhoenix-lance-sa-premiere-collection-tendance_a15895.html
  25. http://www.focusur.fr/mode/2015/10/07/la-collection-inedite-entre-la-youtubeuse-enjoyphoenix-et-rad
  26. http://www.staragora.com/mode/enjoyphoenix-danse-avec-les-stars-presente-sa-collection-de-vetements-video/519504
  27. http://www.purebreak.com/news/enjoyphoenix-x-rad-une-collection-inedite-deja-tres-demandee/90388
  28. a et b (en) Fashion-focused French e-commerce site Rad raises $3.3m to expand into the UK and Germany, sur TNW News, 2013, http://thenextweb.com/eu/2013/06/20/paris-based-e-commerce-site-rad-raises-3-3-million-in-series-a-investment-led-by-index-ventures/
  29. Ingrid Lunden, « Rad, A Parisian Hipster Fashion Portal, Gets $3.3M Led By Index To Go International », sur TechCrunch (consulté le 1er avril 2016)
  30. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées jdn.