Rachida Lamrabet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rachida Lamrabet
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Autres informations
Distinction
BNG Bank Literatuurprijs (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Rachida Lamrabet (née en 1970) est une écrivaine, avocate, auteure et cinéaste belge. Son roman Vrouwland, publié en 2007, a reçu le prix flamand du Debuutprijs[1]. Elle a réalisé un film, Project Deburkanisation, sorti en 2017.

Formation[modifier | modifier le code]

Née en 1970 au Maroc, Rachida Lamrabet est arrivée en Belgique avec ses parents en 1972. Elle a étudié le droit à l'Université d'Anvers de 1992 à 1997.

De 2000 à 2017, Rachida Lamrabet travaille comme avocate pour le Centre pour l'égalité des chances Unia[2]. Elle est coordinatrice de projets de la trajectoire de la diversité sCan&Do au Fonds social pour les arts du spectacle[3].

Bibliographie (non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • Vrouwland, Meulenhoff-Manteau, 2007.
  • Een kind van God, 2008.
  • Het meisje en de kat[4], DeBuren, 2009. Livre audio pour enfants.
  • Kikker (avec Paul Mennes), DeBuren, 2009. Livre audio[5].
  • De man die niet begraven wilde worden, De Bezige Bij, 2011.
  • Zwijg allochtoon !, EPO, 2017 (ISBN 978-94-6267-114-0)[6].
  • Vertel het iemand, Polis, 2018[7].

Pièces de théâtre et films[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Belga, avec Michael De Cock
  • 2012 : Zetels van goud
  • 2014 : De handen van Fatma
  • 2017 : Project Deburkanisation
  • 2019 : Dihya

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Prix littéraire Kif Kif Kleur de kunst! pour son récit Mercedes 207
  • 2008 : Prix Debuutprijs décerné par Boek.be et la province d'Anvers pour son livre Vrouwland[8]
  • 2009 : Prix littéraire BNG pour son recueil de nouvelles Een kind van God
  • 2019 : Prix de la culture (2019-2020) de la KU Leuven[9]. Ce prix est destiné à récompenser un auteur innovant qui s'est distingué dans le domaine de la formation ou de la recherche dans le domaine des arts. L'édition (2019-2020) était consacrée à la littérature.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl-BE) « Rachida Lamrabet wint Debuutprijs 2008 met », sur De Standaard (consulté le 5 mars 2020)
  2. (nl) « Cultuurprijs gaat naar schrijfster Rachida Lamrabet: “Ik wil me niet de mond laten snoeren” », sur nieuws.kuleuven.be (consulté le 5 mars 2020)
  3. (nl) « contact et autres contacts utiles », sur www.podiumkunsten.be (consulté le 5 mars 2020)
  4. « Radioboeken voor kinderen / Het meisje en de kat (NL) - RachidaLamrabet », sur www.radioboeken.eu (consulté le 5 mars 2020)
  5. (nl) « Radioboeken: Paul Mennes & Rachida Lamrabet - deBuren, Vlaams-Nederlands huis voor cultuur en debat », sur www.deburen.eu (consulté le 5 mars 2020)
  6. (nl) « Zwijg, allochtoon! », sur EPO (consulté le 5 mars 2020)
  7. (nl) « Vertel het iemand », sur Polis (consulté le 5 mars 2020)
  8. (nl) « Vrouwland kleurt het literaire landschap. Gefeliciteerd, Rachida Lamrabet! », sur The Sausage Machine, (consulté le 5 mars 2020)
  9. (nl) Wanneer 28-01-2020 van 20:00 tot 22:00 Waar Aula Emma Vorlat et Leercentrum Agora, « Cultuurprijs KU Leuven: Rachida Lamrabet », sur www.arts.kuleuven.be (consulté le 5 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]