Rachid Sabbagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabbagh.

Rachid Sabbagh
Illustration.
Rachid Sabbagh en juin 2013.
Fonctions
Ministre tunisien de la Défense nationale

(10 mois et 16 jours)
Président Moncef Marzouki
Premier ministre Ali Larayedh
Gouvernement Larayedh
Prédécesseur Abdelkrim Zbidi
Successeur Ghazi Jeribi
Biographie
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendant
Profession Magistrat

Rachid Sabbagh (رشيد الصباغ) est un magistrat tunisien, ministre de la Défense nationale dans le gouvernement Ali Larayedh.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Rachid Sabbagh effectue ses études primaires en français puis continue sa scolarité à l'université Zitouna[1]. Spécialiste en jurisprudence islamique, il devient juge à l'âge de 23 ans[1].

Carrière de magistrat[modifier | modifier le code]

Sous la présidence de Habib Bourguiba, il est membre du Conseil supérieur islamique ainsi que chef de cabinet des ministres de la Justice Mohamed Bellalouna et Slaheddine Baly. Il est également pendant un temps président de la Cour de cassation[1].

Rôle depuis la révolution de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, il rejoint le gouvernement transitoire de Béji Caïd Essebsi en tant que président du Conseil supérieur islamique.

En 2013, il devient ministre de la Défense nationale dans le gouvernement Ali Larayedh ; il fait partie des technocrates indépendants sollicités pour diriger plusieurs ministères régaliens, demande auparavant insatisfaite et qui avait entraîné la chute du gouvernement Hamadi Jebali[1].

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :