Rachid O

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rachid O est un écrivain marocain né à Rabat en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Marrakech, il séjourne en France et commence à écrire sur le délicat équilibre entre monde musulman et homosexualité.

Chocolat chaud fait le récit de l'initiation d'un jeune marocain qui évolue entre deux cultures avec des idées de rêves et d'images de la France[1].

Accueilli en 2000 comme pensionnaire de la Villa Médicis (Académie de France à Rome[2],[3]), son écriture s'avère plus proche de celle d'un Hervé Guibert que de celle des écrivains marocains contemporains. Ses ouvrages ont sensiblement modifié la perception de l'homosexualité dans la littérature du Maghreb.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1995 : L'enfant ébloui, Gallimard[4]
  • 1996 : Plusieurs vies, Gallimard
  • 1998 : Chocolat chaud, Gallimard
  • 2003 : Ce qui reste, Gallimard
  • 2013 : Analphabètes, Gallimard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chocolat chaud est l'initiation d'un jeune Marocain qui grandit avec la tête pleine de rêves et d'images de la France. C'est aussi le troisième roman de Rachid O, ensoleillé de joie de vivre, de doutes, de simplicité et d'une langue qui caresse le plus beau sens du mot naïf. » (extrait de l'interview de Têtu).
  2. Bladi.net
  3. Liste des pensionnaires de la Villa Médicis en 2000-2001
  4. Ce roman relate l'histoire d'un jeune Marocain qui plaît aux garçons et aux hommes et « prend plaisir à ce commerce ».

Liens externes[modifier | modifier le code]