Rachel Joyce (triathlon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joyce.

Rachel Joyce
Image illustrative de l’article Rachel Joyce (triathlon)
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel Rachel Joyce
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (41 ans)
Lieu de naissance Mexico (Drapeau du Mexique Mexique)
Taille 1,66 m (5 5)
Poids de forme 58 kg (128 lb)
Surnom Joycenator
Entraîneur Dave Scott

Rachel Joyce née le à Mexico est une triathlète professionnelle anglaise. Championne du monde longue distance 2011 et vice championne du monde d'Ironman en 2013. Elle est spécialiste des longues distances et multiple vainqueur sur les circuits Ironman et Ironman 70.3.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Images externes
Portrait Rachel Joyce.
Rachel Joyce sur une partie vélo.
Rachel Joyce sur une partie course à pied.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Rachel Joyce est née à Mexico et a grandi à Woodbridge (Suffolk)[1]. Sportive, elle participe dans sa jeunesse à de nombreuses activités, comme la gymnastique et le patinage sur glace. Au lycée, elle fait partie de l'Ipswich Swimming Club et participe à des compétitions de natation au niveau national. À l'université de Birmingham ou elle poursuit ses études, elle participe à son premier triathlon[2]. Elle étudie ensuite à la faculté de droit de Guildford et après avoir obtenu ses diplômes, elle travaille pour le cabinet d'avocats Taylor Wessing à Londres comme avocat d'affaires[1].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

En 2005, tout en travaillant à Londres, elle continue de s'entraîner avec un club de natation et prépare également le marathon de Londres auquel elle participe avec un temps final de h 3, elle s'intéresse dès lors à d'autres sports d'endurance. En 2006, elle participe à son premier Ironman 70.3 à Monaco, en amateur dans le groupe d'âge 25-29 ans, elle termine première de sa catégorie et cinquième féminine de la compétition. Elle participe la même année au championnat du monde d'Ironman 70.3 à Clearwater au Canada, où en tant qu'amateur, elle finit 1re de son groupe d'âge et 12e féminine. L'année suivante, elle choisit de consacrer plus de temps à son entraînement pour essayer de devenir triathlète professionnelle. Mais en 2007 des blessures et des problèmes de santé freinent sa quête[1]. Elle persiste et devient en 2008 professionnelle et démissionne de son cabinet d'avocats.

En 2008, Rachel Joyce prend la 5e place à l'Ironman de Floride et la 6e à l'Ironman 70.3 du Royaume-Uni. L'année suivante, elle termine 2e et 3e à l'Ironman de Lanzarote et à celui d'Afrique du Sud. En 2009, elle atteint son objectif de terminer dans le « top 10 » du championnat du monde d'Ironman à Kona, en prenant la 6e place[3]. En 2010, elle améliore son classement avec une 5e place. En 2011, elle continue sa progression et obtient sa première victoire sur Ironman à Lanzarote en Espagne, elle devient cette même année championne du monde de triathlon longue distance (ITU)[4].

En 2012 elle remporte le Challenge Roth course support du championnat d'Europe et ajoute ce titre à son palmarès. Apres sa victoire sur l’Ironman Texas, elle se place parmi les favorites pour le championnat du monde d'Ironman 2013[5]. Elle reste longtemps en tête de la course, mais elle cède la première place à l’Australienne Mirinda Carfrae à mi parcours du marathon et termine deuxième de l'édition 2013. Elle réalise à cette occasion le 5e temps le plus rapide des triathlètes féminines de l’histoire de la compétition et devient la quatrième femme à finir sous la barre des neuf heures[6],[7].

En 2014 Rachel Joyce participe et aide à la fondation d'un site de promotion d'égalité entre les triathlètes masculins et féminins. La différence du nombre de slots professionnels qualificatifs pour le championnat du monde d'Ironman à kona, cinquante pour les hommes et trente-cinq pour les femmes motivant cette création[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Rachel Joyce et son partenaire conjugal Brett Hedges annoncent en mars 2016, la naissance à venir de leur premier enfant, prévu pour le mois de septembre[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2009[10].

Palmarès Triathlon
Année Compétition Pays Position Temps
2017 Ironman Mont-Tremblant Drapeau du Canada Canada Médaille d'or h 18 min 8 s
Ironman Boulder Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 13 min 32 s
2015 Championnat du monde d'Ironman-Kona (Hawaï) Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 10 min 59 s
2014 Championnat du monde d'Ironman-Kona (Hawaï) Drapeau des États-Unis États-Unis Bronze medal icon.svg h 4 min 23 s
Challenge Roth Drapeau de l'Allemagne Allemagne Silver medal icon.svg h 42 min 25 s
Ironman 70.3 Boulder Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 9 min 0 s
Challenge Bahrain XL Drapeau de Bahreïn Bahreïn Silver medal icon.svg h 58 min 15 s
2013 Ironman Cozumel Drapeau du Mexique Mexique Gold medal icon.svg h 52 min 28 s
Championnat du monde d'Ironman-Kona (Hawaï) Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 57 min 28 s
Ironman Texas Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 49 min 14 s
2012 Challenge Roth Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 45 min 4 s
Ironman Melbourne Drapeau de l'Australie Australie Silver medal icon.svg h 46 min 9 s
Ironman 70.3 Muskoka Drapeau du Canada Canada Gold medal icon.svg h 37 min 47 s
Ironman 70.3 Kansas Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 13 min 46 s
2011 Championnats du monde de triathlon longue distance Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 34 min 15 s
Ironman Lanzarote Drapeau de l'Espagne Espagne Gold medal icon.svg h 28 min 12 s
Ironman Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Silver medal icon.svg h 8 min 23 s
TriStar111 Estonie Drapeau de l'Estonie Estonie Médaille d'or h 30 min 44 s
2009 Ironman Lanzarote Drapeau de l'Espagne Espagne Silver medal icon.svg 10 h 15 min 4 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rachel Joyce (triathlete) » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) Timothy Carlson, « Rachel Joyce rejoices », sur http://www.slowtwitch.com, (consulté le 24 janvier 2015).
  2. (en) « Kona 2010 Runners and Riders: The Women », sur http://www.runnersworld.co.uk, (consulté le 24 janvier 2015).
  3. (en) « Rachel Joyce result », sur http://www.racheljoyce.org (consulté le 24 janvier 2015).
  4. (en) Merryn Sherwood, « Rachel Joyce claims another ITU Long Distance Triathlon world title for Great Britain », sur url=http://www.triathlon.org, (consulté le 24 janvier 2015).
  5. (en) Timothy Carlson, « 2013 Kona women’s favorites », sur http://www.slowtwitch.com, (consulté le 24 janvier 2014).
  6. (en) Nils Nilsen, « Second place is a Brit of alright for Joyce », sur http://www.thesun.co.uk, (consulté le 24 janvier 2015).
  7. (en) Holly Benett, « Rachel Joyce Overcomes Setbacks To Rise Near The Top Of Ironman », sur http://triathlon.competitor.com, (consulté le 24 janvier 2014).
  8. (en) « Rachel Joyce helps co-found TriEqual.com », sur http://triathlete-europe.competitor.com (consulté le 30 mars 2015).
  9. (en) Liz Hichens, « Rachel Joyce Announces Pregnancy », (consulté le 7 juin 2016).
  10. « Résultat Rachel Joyce », sur http://www.les-sports.info (consulté le 24 janvier 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]