Rachaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité du Liban
Cet article est une ébauche concernant une localité du Liban.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rachaya
(ar)  راشيا
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Bekaa
District Rachaya
Démographie
Population 4 500 hab. (est. 2008)
Géographie
Coordonnées 33° 30′ 09″ Nord 35° 50′ 46″ Est / 33.5024, 35.8462
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte administrative du Liban
City locator 12.svg
Rachaya

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte topographique du Liban
City locator 12.svg
Rachaya

La ville de Rachaya (arabe: راشيا), aussi appelée Rachaya Al-Wadi (à ne pas confondre avec Rachaya Al Foukhar du gouvernorat de Nabatieh) est un village libanais, avec près de 4 500 habitants, chef-lieu du District de Rachaya, a près de 84 km au sud-est de Beyrouth et à moins de 10 km de la frontière avec la Syrie. Elle est nichée dans la vallée du Wadj et Tayn.

Construite entre 850 et 1 600 m d'altitude, Rashaya se trouve en zone montagueuse dans la parti méridionale de la chaîne de montagnes de l'Anti-Liban, environ 7 km au nord du Mont Hermon (2 814 m).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est surplombée par une citadelle franque, construite par le capitaine (Fr) Petrowsky.

Pendant la grande révolte syrienne, Rachaya est assiégée, mais les troupes françaises parviennent à se dégager au cours d'une bataille féroce.

Tourisme[modifier | modifier le code]

D'un point de vue touristique les points d'intérêt sont les suivants :

  • la citadelle du XVIII siècle avec son château
  • les vestiges d'un temple romain
  • l'artisanat local spécialisé dans la production de bijouterie en or et argent
  • La proximité de la plaine d'Aaiha[1]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Pinta, Le Liban, KARTHALA Editions, (ISBN 978-2-86537-617-9, lire en ligne), p. 96

Liens externes[modifier | modifier le code]