Rabah Asma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rabah Asma
Naissance
Redjaouna (Algérie)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Folk, world music
Instruments Voix, Mandole algérien,
Années actives 1982 - (toujours en activité)
Site officiel http://rabahasma.com/

Rabah Asma est un auteur-compositeur-interprète algérien de musique kabyle, né en 1962 à Redjaouna, dans la commune de Tizi Ouzou en Kabylie (Algérie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphelin de père, c’est à l'âge de 15 ans que Rabah Asma émigre en France, muni d'une autorisation maternelle. Il venait de mettre fin à ses études de son plein gré, et arrivé à Paris, il fait la rencontre de Salah Sadaoui, chanteur algérien qui tenait une sorte de cabaret dans le 11e arrondissement, où beaucoup d'autres artistes avaient l'habitude de se réunir, ce qui lui facilitera le contact avec le monde de la chanson. Évoquant cette période, l'auteur-compositeur raconte : « En arrivant en France un ami m’a dit qu’il connaissait Sadaoui, je lui ai alors demandé de me présenter. J’ai été le voir et je lui ai fait un petit numéro. Sadaoui m’a retenu pour me produire périodiquement dans son établissement. Je n’étais pas seul, j’assurais un passage d’une demi-heure en kabyle. Je me souviens, la première fois je leur avais interprété une chanson d’El Hasnaoui, A ccix ameqran[1] ». Et c’est ainsi qu’il réussira à produire son premier album, Xdem-as lxir, en 1982.

En 1985, avec sa chanson Taninna, Rabah Asma se fait connaître du public kabyle En 1987, son album Ay aḍu (« Ô Vent ») connaît un succès dans presque toute l'Algérie, notamment grâce ses passages à la télévision. Et ce fut une période de production qui se renouvelle chaque année, lui amenant une popularité toujours grandissante.

Au milieu des années 2000, la carrière de Rabah Asma connait un autre tournant souvent jugé négatif par la plupart de ses anciens fans; en effet, abandonnant presque son style des années 1980 et 1990, qui lui était propre, basé sur des musiques bien recherchées et des textes raffinés, il se tourne vers la chanson rythmée, dite « de fête », qui est devenue à la mode, mais cependant perçue comme légère et manquant de perfection sur le plan artistique, ce qui lui a valu non seulement des critiques, mais un recul relatif de sa popularité, même si son public continue à admirer son répertoire considérable qui a fourni de grands classiques à la musique

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]