Raúl González Triana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raúl González Triana
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Cuba Cuba (Sélectionneur)
Biographie
Nom Raúl Valentín González Triana
Nationalité Drapeau : Cuba Cubain
Naissance (47 ans)
Lieu Ciego de Ávila
Poste Défenseur puis entraîneur
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2001-2002 Drapeau : Cuba FC Ciego de Ávila
2006-2007 Drapeau : Cuba Cuba 8v, 3n, 6d
2008-2012 Drapeau : Cuba Cuba 11v, 8n, 11d
2009-2010 Drapeau : Cuba FC Ciego de Ávila
2013 Drapeau de Cuba Cuba U20
2015- Drapeau : Cuba Cuba 1v, 2n, 3d
Dernière mise à jour : 19 juillet 2014

Raúl Valentín González Triana, né le 14 février 1968 à Ciego de Ávila, est un entraîneur cubain de football. Ancien défenseur, il est le sélectionneur de l'équipe de Cuba.

Biographie[modifier | modifier le code]

González Triana prend les rênes de la sélection de Cuba à deux reprises, lors des Gold Cup 2007 et 2011, sans pouvoir franchir le 1er tour à chaque fois. Lors de la saison 2009-10, il cumule les fonctions de sélectionneur national et entraîneur du FC Ciego de Ávila, et remporte avec ce dernier le championnat de Cuba de football[1].

Il a aussi entraîné l'équipe de Cuba des moins de 20 ans durant la Coupe du monde U-20 2013 en Turquie (élimination au 1er tour). L'année suivante, il participa aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes de Veracruz (Mexique) où il décrocha la médaille de bronze avec les U-21.

Le , il revient à la tête de l'équipe senior, en remplacement de Walter Benítez[2]. Quatre jours plus tard, il est jugé coupable d'un comportement raciste à l'égard d'un arbitre alors qu'il entraînait les espoirs durant les Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes de 2014, ce qui lui vaut une suspension de 5 matchs et une mise à l'amende par la CONCACAF[3].

Malgré l'élimination prématurée des Cubains aux mains de Curaçao, dès le 2e tour préliminaire de qualifications pour la Coupe du monde 2018, il est maintenu à la tête de la sélection pour la Gold Cup 2015. Cependant un problème de visa l'empêche de voyager aux États-Unis afin de diriger l'équipe contre le Mexique[4]. Son adjoint, Walter Benítez, est finalement sur le banc et assiste à la lourde défaite de Cuba (6-0). De retour pour les deux autres matches du groupe, il parvient à qualifier Cuba en quarts-de-finale, après une victoire 1-0 sur le Guatemala[5], malgré de nombreuses défections ayant affaibli l'équipe[6].

Palmarès (entraîneur)[modifier | modifier le code]

Avec le FC Ciego de Ávila:

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Equipo Ciego de Ávila ganó el Campeonato Cubano de Fútbol », sur eltiempo.com,‎ (consulté le 16 mai 2015).
  2. (es) « González Triana retoma el timón », sur juventudrebelde.cu,‎ (consulté le 15 mai 2015).
  3. (es) « Suspenden a seleccionador de Cuba por comportamiento racista », sur marca.com,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  4. Michele Claverie, « La sélection cubaine de football se retrouve à Chicago sans son entraîneur et cinq joueurs titulaires », sur Radio Havane Cuba (consulté le 10 juillet 2015).
  5. (es) « Cuba clasifica a cuartos de final », sur juventudrebelde.cu,‎ (consulté le 17 juillet 2015).
  6. (es) « Cuatro futbolistas cubanos han desertado durante la Copa de Oro », sur eluniversal.com,‎ (consulté le 17 juillet 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]