Raúl Argemí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raúl Argemí
Naissance (69 ans)
La Plata, Drapeau de l’Argentine Argentine
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Raúl Argemí, né le à La Plata, est un journaliste et un écrivain argentin, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Acteur, directeur de théâtre[1], il participe à la lutte armée dans les années 1960, est emprisonné pendant la dictature militaire et n’est libéré qu’avec le retour à la démocratie[2]. Il devient alors journaliste, notamment au Monde Diplomatique.

Il vit à Barcelone, en Espagne.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Le Gros, le Français et la Souris, [« El Gordo, el Francès y el ratón Pèrez »], trad. de Jean-François Gérault, Paris, Éditions Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 579, 2005, 202 p. (ISBN 2-7436-1453-6)
  • Les morts perdent toujours leurs chaussures, [« Los muertos siempre pierden los zapatos »], trad. de Jean-François Gérault, Paris, Éditions Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 640, 2007, 330 p. (ISBN 978-2-7436-1661-8)
  • Patagonia tchou tchou, [« Patagonia tchou tchou »], trad. de Jean-François Gérault, Paris, Éditions Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 792, 2010, 263 p. (ISBN 978-2-7436-2146-9)
  • Les Aventures de Léon, p(eu)reux chevalier, vol 1, Léon contre la sorcière et le voleur de parapluies, [« El ladrón de paraguas »], trad. de Nathalie Nédélec-Courtès, Namur, Belgique, Éditions Mijade, 2012, 158 p. (ISBN 978-2-87423-063-9)
  • Ton avant-dernier nom de guerre, [« Penúltimo nombre de guerra »], trad. d’Alexandra Carrasco-Rahal, Paris, Éditions Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 929, 2013, (ISBN 978-2-7436-2630-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un "inédit" du romancier Raul Argemi pour L'Humanité et le Festival de Pau », sur humanite.fr,‎ (consulté le 12 septembre 2013)
  2. « Raúl Argemí », sur k-libre.fr (consulté le 12 septembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]