RTFM (expression)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RTFM.

RTFM est, en anglais, le sigle de la phrase Read the fucking manual (littéralement « lis le putain de manuel »). Cette instruction est parfois donnée quand la réponse à une question peut être facilement trouvée dans un mode d'emploi. Elle est surtout utilisée dans le jargon informatique, par exemple dans les forums de discussion.

Cette expression a été créée avant l'avènement d'Internet et de Google, alors que les modes d'emploi étaient sur papier, ou accessibles sur les systèmes Unix et dérivés à l'aide de la commande man. Depuis, les modes d'emploi sont en ligne, ce qui a entrainé la création de sigles et d'expressions similaires comme :

  • RTMF (Read The Manual First, lis le manuel en premier)[1], version plus polie de cette expression ;
  • GIYF (Google is your friend, Google est ton ami)[2] ;
  • GETA (Google est ton ami, version française) ;
  • LMGTFY (Let me google that for you, laisse moi chercher dans google pour toi)[3].

Toutes ces nouvelles expressions indiquent que la réponse à une question peut être facilement trouvée sur Internet via une recherche dans un moteur de recherche, et/ou dans les tutoriels dédiés.

Environnement Posix[modifier | modifier le code]

Pour les utilisateurs de système d'exploitation POSIX (comme GNU/Linux, unix, BSD, etc.), RTFM veut alors dire Read The Fucking Man page[4], man étant la commande pour ouvrir le manuel (manual en anglais) d'une fonctionnalité.

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Urban Dictionary: RTMF », sur Urban Dictionary (consulté le 19 septembre 2018)
  2. (en-US) « Urban Dictionary: giyf », sur Urban Dictionary (consulté le 19 septembre 2018)
  3. Laisse-moi te trouver ça avec Google : un gadget permettant de créer des liens qui sont en fait une redirection vers la recherche Google.
  4. RTFM : page du Wiktionnaire anglais