RQ-170 Sentinel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Représentation en 3D créée à partir des images disponibles
Trois vues du RQ-170

Le RQ-170 Sentinel est un drone furtif développé par le bureau d'étude Skunk Works de Lockheed Martin pour l'US Air Force dont l'existence a été reconnue en décembre 2009[1]. Il est surnommé la « Bête de Kandahar », ville au-dessus de laquelle il a été entraperçu[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un exemplaire de cet appareil a été repéré sur l'aéroport international de Kandahar durant l'été 2007 lors de la guerre d'Afghanistan. Il aurait été vu également en Corée du Sud et aurait été mis en œuvre lors de l'opération ayant conduit à la mort d'Oussama ben Laden[3].

Le 4 décembre 2011, la télévision d’État iranienne Al Alam rapporte que l'armée iranienne a déclaré avoir abattu un drone RQ-170, tentant de pénétrer l'espace aérien iranien à travers les frontières de l'Est. Selon l'agence Fars, une unité de guerre électronique a réussi à prendre le contrôle du drone et l'a forcé à atterrir en Iran avec seulement des dommages mineurs[4], information démentie initialement par les États-Unis[5].

Le 6 février 2013, l'Iran publie les premières images du drone[6] et en septembre 2013, les militaires iraniens déclarent avoir décodé tous les systèmes du drone RQ-170[7].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Images externes
Un RQ-170 Sentinel opérant au-dessus de l'Afghanistan[8]
Image du journal Libération[1]
Vue arrière du Sentinel

Celles-ci ne sont pas publiques en décembre 2009. Selon les photographies disponibles, cette aile volante a l'allure générale du bombardier Northrop B-2 Spirit et du drone P-175 Polecat (en), monoréacteur, certainement subsonique, il n'a pas de dérive, et semble mesurer une vingtaine de mètres d'envergure (entre 20 et 27 mètres).

Selon un communiqué de l'USAF, « [il] s'agit d'un engin en cours de développement pour fournir aux troupes au sol un soutien en reconnaissance et en surveillance du terrain ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'US Air Force dévoile son drone secret : c'est un RQ-170 Sentinel - Secret Défense, Blog de Jean-Dominique Merchet sur Libération , 5 décembre 2009
  2. (en) David Fulghum et Bill Sweetman, « U.S. Air Force Reveals Operational Stealth UAV », Aviation Week,‎ 4 décembre 2009 (lire en ligne)
  3. (en) Jeremiah Gertler, « US unmanned aerial systems », sur Service de recherche du Congrès,‎ 3 janvier 2012 (consulté le 10 janvier 2012) [PDF]
  4. (fa) ارس/ سرنگونی پهپاد جاسوسی آمریکا توسط نیروهای مسلح ایران در شرق کشور - Fars News, 4 décembre 2011
  5. (en) No Indication Iran 'Shot Down' US Drone - Sky News, 4 décembre 2011
  6. (ar) إيران تنشر صوراً لأول مرة لطائرة التجسس الأميركية - Al Alam, 6 février 2013
  7. (en) Iran completely decoded CIA’s downed RQ-170 drone - Al Alam, 24 septembre 2013
  8. (en) David A. Fulghum, « U.S. Air Force Reveals Operational Stealth UAV », Aviation Week, Ares,‎ 4 décembre 2009 (consulté le 6 décembre 2009)