RQ-14 Dragon Eye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant le domaine militaire image illustrant les forces armées des États-Unis
Cet article est une ébauche concernant un aéronef, le domaine militaire et les forces armées des États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

RQ-14 Dragon Eye
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : États-Unis AeroVironment
Rôle drone de reconnaissance
Équipage
sans
Motorisation
Nombre 2
Type électrique
Dimensions
Envergure 1,1 m
Longueur 0,9 m
Masses
Maximale 2,3 kg
Performances
Vitesse maximale 65 km/h
Plafond 150 m
Rayon d'action 5 km
Un Marine vérifie un DE-903.

Le Dragon Eye (« Œil de dragon » en français) est un drone de reconnaissance léger conçu par les laboratoires de Recherche de l'US Navy et du corps des Marines US.

C'est un avion sans queue à ailes rectangulaires propulsé par deux petits moteurs électriques silencieux. Son autonomie est d'une heure environ. Avec un poids de 2,25 kg, il est conçu pour pouvoir être transporté démonté dans un sac à dos. Il peut être lancé à la main ou avec une corde élastique. Il est composé de plusieurs morceaux qui peuvent être remplacés séparément. Il est équipé d'un navigateur GPS qui peut être programmé avec les points de passage de la trajectoire à suivre.

Le système de contrôle, conçu autour d'un PC portable, ne pèse que 5,4 kg.

Il a été conçu au départ pour la surveillance des zones urbaines. Quand son contrôleur est bien entraîné, il peut opérer sans être découvert.

La production a été attribuée au constructeur AeroVironment en 2003 et plus de 1 000 exemplaires furent construits. Mais par la suite, le corps des Marines a retenu le RQ-11 Raven du même constructeur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :