RMC Sport Awards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RMC (homonymie).

RMC Sport Awards
Prix remis Trophée
Organisateur RMC
Pays Drapeau de la France France
Date de création 2014

Les RMC Sport Awards ont été créés en 2014 avec comme premier lauréat Renaud Lavillenie, faisant suite au Prix du sportif français des auditeurs de Radio France qui existait depuis 2008 et qui a pris fin en 2014, avec la consécration de Renaud Lavillenie encore.

Cet événement récompense d'un trophée, chaque année, au mois de décembre, un sportif français ou bien une équipe, retenu tout d'abord par les auditeurs et les internautes de RMC, puis choisi, par un jury, parmi les cinq noms restant en lice. D'autres trophées, comme celui du manageur de l'année ou celui de la victoire de l'année, sont décernés par ailleurs au cours de cette manifestation.

Jusqu'en 2016, l'officialisation du résultat a eu lieu lors de la soirée qui s'est déroulée à l'occasion des RMC Sport Games dans la station des Menuires, et en 2017, pour la première fois, dans la station de Val-d'Isère.

Principes et partenariats[modifier | modifier le code]

Édition 2014[modifier | modifier le code]

Cinq trophées ont été remis lors de la cérémonie officielle des RMC Sport Games, dont celui du Champion du Sport français 2014 en partenariat avec Le Parisien et BFM TV. Une liste de 21 sportifs a été soumise aux votes des internautes, et après délibération d’un jury composé des trois médias partenaires, le nom du lauréat a été annoncé au cours de la cérémonie et relayé sur les trois supports : RMC, Le Parisien et sur BFMTV.

Édition 2015[modifier | modifier le code]

L'événement est encadré par un partenariat entre RMC, Le Parisien - Aujourd'hui en France et BFMTV. Le lauréat des RMC Sport Awards est élu parmi seize sportifs ou équipes présélectionnés, et les cinq prétendants ayant récolté le plus de votes sont départagés par un jury.

Édition 2016[modifier | modifier le code]

Les internautes ont voté sur www.rmcsport.fr et www.leparisien.fr pour désigner le Champion du Sport Français 2016. Les rédactions de RMC, BFMTV, Le Parisien-Aujourd’hui en France et BFM Sport se sont ensuite réunies pour élire le Champion du Sport Français 2016, parmi le top 5 des sportifs.

Édition 2017[modifier | modifier le code]

Les internautes ont été invités à voter sur RMC Sport pour désigner les cinq champions du sport français 2017, le jury ayant ensuite fait son choix parmi ces cinq finalistes[1]. Le vainqueur fut annoncé le sur BFM Sport, lors de la cérémonie présentée par Nicolas Jamain et Georges Quirino en direct de la station de Val-d'Isère[1]. D’autres récompenses ont été également remis tels que le RMC Sport Award du manager de l'année, le RMC Sport Award de la victoire de l'année, et aussi le Prix Olivier Schwarz, en hommage au journaliste de RMC disparu il y a 2 ans, attribué au sportif français le plus sympathique[1].

Palmarès complets[modifier | modifier le code]

Palmarès 2014[modifier | modifier le code]

Sept récompenses ont été attribuées en 2014[2] :

Palmarès 2015[modifier | modifier le code]

Huit récompenses ont été attribuées en 2015[3] :

Palmarès 2016[modifier | modifier le code]

Les sportifs récompensés en 2016 sont[4] :

Palmarès 2017[modifier | modifier le code]

Les sportifs récompensés en 2017 sont[5] :

  • RMC Sport Award du champion du sport français : Pierre-Ambroise Bosse
  • RMC Sport Award de la victoire de l’année : Paris pour l'organisation des Jeux olympiques 2024
  • RMC Sport Award du manager de l’année : Zinédine Zidane
  • RMC Sport Awards d'honneur : : Thierry Dusautoir
  • Prix Olivier Schwarz récompensant le sportif français le plus sympathique : Sofiane Oumiha

Présentation des principaux lauréats[modifier | modifier le code]

Champion du sport français[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Contexte Autres finalistes À noter
2014 2014 DécaNation - Pole vault 10.jpg Renaud Lavillenie En février 2014, Renaud Lavillenie a battu le record du monde du saut à la perche, précédemment détenu par Sergueï Bubka, avec un saut de 6,16 mètres[6]. Florent Manaudou, Jonny Wilkinson, Teddy Riner, Clarisse Agbegnenou, Zlatan Ibrahimović, Jean-Christophe Péraud, Pierre Vaultier, le triplé du skicross, Sébastien Ogier, Équipe de France de handball, Charline Picon, Pauline Ferrand-Prévot, Martin Fourcade, Tony Parker et Boris Diaw, Muriel Hurtis, Antoinette Nana Djimou, Christelle Daunay, Loïck Peyron, Julien Absalon, François Pervis[7]. En répondant à une interview, Renaud Lavillenie déclare : « Moi, qu'est-ce que je fais maintenant ? Je continue, tout simplement. Je veux tout gagner, avoir le maximum de médailles d'or chez moi, décrocher le maximum de records, me rapprocher de ma limite. Je ne sens aucun danger par rapport à la décompression »[8].
2015 Florent Manaudou 2012.jpg Florent Manaudou Florent Manoudou, déjà champion olympique en 2012, obtient trois titres de champion du monde en 2015. Équipe de France de handball, Teddy Riner, Équipe de France de volley-ball, Sébastien Ogier, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, François Pervis, Pauline Ferrand-Prévot, RC Toulon, Martin Fourcade, Johann Zarco, Gévrise Émane, Jean-Baptiste Grange, Stade Français, PSG, Marie-Amélie Le Fur[9].
2016 Tony Yoka Gold.jpg Tony Yoka et Estelle Mossely Ils sont inséparables au palmarès et à la ville. Héros des Jeux olympiques de Rio, les deux boxeurs, champion olympique des + 91 kg et championne olympique des – 60 kg en boxe à Rio, en 2016, sont aussi champions du monde[10]. Teddy Riner, Martin Fourcade et Marie-Amélie Le Fur, élus par les internautes, ont composé la suite du Top 5[11]. Les autres nommés sont Charline Picon, Émilie Andéol, Sébastien Ogier, Romain Bardet, Antoine Griezmann, Denis Gargaud, Jérémie Azou et Pierre Houin, l'Équipe de France de concours complet, l'Équipe de France masculine d’épée et l'Équipe de France de saut d’obstacles[12].
2017 Pierre-Ambroise Bosse Amsterdam 2016.jpg Pierre-Ambroise Bosse Pierre-Ambroise Bosse devient le premier français champion du monde du 800 mètres en 2017 à Londres[5]. Martin Fourcade, Teddy Riner, les Experts du handball et Warren Barguil ont été les quatre autres finalistes retenus par les internautes[1].

Manager de l'année[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Contexte Autres finalistes À noter
2014 Ghani Yalouz.JPG Ghani Yalouz Le Directeur technique national de l’athlétisme français est récompensé suite aux excellents résultats du clan tricolore aux championnats d’Europe de Zürich (23 médailles, dont neuf en or)[13].
2015 Laurent Tillie 2017 01.jpg Laurent Tillie L'entraîneur de l'Équipe de France de volley-ball n'est pas prêt d'oublier cette année 2015, car il a vu ses protégés remporter la Ligue mondiale puis le Championnat d'Europe[14]. Claude Onesta, Laurent Blanc, Romain Barnier, Gonzalo Quesada[9] Au micro du Super Moscato Show, Laurent Tillie a souligné[14] : « Avoir autant de succès consécutifs en une seule année, c'est un peu inespéré. C'est un honneur personnel d'être distingué de la sorte. »
2016 Didier Deschamps 2011.jpeg Didier Deschamps Le patron des Bleus est récompensé de l’excellent parcours de son équipe lors de l’Euro 2016. Si la fin a été cruelle, avec la défaite en finale contre le Portugal (1-0), la bande à Deschamps a fait vibrer le pays comme rarement et réconcilié les Français avec leur équipe nationale[15]. Didier Deschamps a déclaré[15] : « Ça fait toujours plaisir, même si je ne cours pas après les récompenses individuelles, mais voilà je suis honoré, ravi ce soir, mais merci les joueurs ! Parce que sans les joueurs, le sélectionneur ou l’entraîneur n’est personne. »
2017 XII Prix Diálogo (18485723248) (cropped).jpg Zinédine Zidane L'entraîneur du Real Madrid est récomposé pour ses excellents débuts en tant qu'entraîneur. Il a remporté 7 titres en seulement deux ans : Champion d'Espagne 2017, vainqueur de la Supercoupe d'Espagne 2017, vainqueur de la Ligue des champions en 2016 et 2017, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2016 et 2017 et vainqueur de la Coupe du monde des clubs de la FIFA en 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Nouvelle édition des RMC Sport Games à Val d'Isère », sur www.lalettre.pro, (consulté le 8 décembre 2017).
  2. « RMC Sport Awards : tout le palmarès », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 11 décembre 2016).
  3. « RMC Sport Games : le palmarès », sur www.lalettre.pro, (consulté le 11 décembre 2016).
  4. « Yoka, Mossely, Deschamps, Le Fur, Mayer… : le palmarès complet des RMC Sport Awards », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 11 décembre 2016).
  5. a et b « Le palmarès complet des RMC Sport Awards », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 10 décembre 2017).
  6. (en) « World record ratified », sur www.iaaf.org, (consulté le 13 mai 2017).
  7. « RMC Sport Award 2014 », sur www.rmcsport.bfmtv.com (consulté le 13 mai 2017).
  8. « RMC Sport Awards : Renaud Lavillenie sportif de l'année 2014 », sur www.leparisien.fr, (consulté le 13 mai 2017).
  9. a et b « RMC Sport Awards 2015 - Élisez le sportif français de l'année ! », sur www.rmcsport.bfmtv.com (consulté le 11 mai 2017).
  10. « RMC Sport Award : Estelle Mossely et Tony Yoka champions du sport français 2016 », sur www.rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 12 mai 2017).
  11. « RMC Sport Awards, Champions du Sport Français 2016 : et les cinq finalistes sont... », sur www.rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 12 mai 2016).
  12. « RMC Awards 2016 - Coup d'envoi de l'élection du Champion sportif de l'année », sur www.lezappingdupaf.com, (consulté le 12 mai 2016).
  13. « RMC Sport Awards : Yalouz élu manager de l'année », sur www.rmcsport.bmftv.com, (consulté le 13 mai 2017).
  14. a et b « RMC Sport Awards : Tillie sacré manager de l'année », sur www.rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 13 mai 2017).
  15. a et b « RMC Sport Awards : Didier Deschamps manager de l'année 2016 », sur www.rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 12 mai 2017).