RAGT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’agriculture image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant l’agriculture et une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

RAGT
Création 1919
Dates clés

1944 : RAGT devient une société anonyme
1962 : Début de la sélection végétale (création de variétés de semences)
1975 : Premiers pas au sein des marchés européens
2000 : Création de R2N
2008 : Création de RAGT Énergie
2009 : Création de TERRYA

2011 : Création de la filiale logistique PRODIAL
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Rodez (France)
Direction Claude Tabel, Daniel Segonds
Actionnaires Près de 1 000 actionnaires
Activité agriculture
Filiales RAGT Semences
RAGT Plateau Central
PRODIAL
RAGT Energie
Effectif 1 200 employés dont 16% à l'étranger
Site web www.ragt.fr
Chiffre d’affaires

144 M€ (2012) (RAGT semences)

132 M€ (2012) (RAGT plateau central)

Le groupe RAGT acronyme de Rouergue Auvergne Gévaudan Tarnais[1], est une entreprise de production de semences et de conseil et commerce autour de l'agriculture. RAGT a été créé en 1919 par des agriculteurs aveyronnais, aujourd’hui partiellement actionnaires. Son siège social se situe dans le quartier de Bourran à Rodez, dans le département de l'Aveyron.

Activités[modifier | modifier le code]

RAGT est un groupe semencier européen des grandes cultures de maïs, fourragères, céréales à paille... en pointe sur la recherche OGM au sein du groupement Biogemma.

RAGT Plateau Central développe sur Nord Midi-Pyrénées des activités autour de la vente et du conseil dans le domaine de l’agriculture, du jardin et des espaces verts, grâce à un réseau d'une trentaine de magasins de distribution auprès du grand public (jardinage et végétaux, motoculture, plein-air, animalerie, maison et décoration, produits régionaux, habillement), des collectivités et des entreprises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Issue d’une coopérative agricole fondée en 1919[2], l'entreprise devint société anonyme en 1944[3]après que les familles Fabre et Singla soient devenues majoritaires en parts sociales.

Le fondateur est Maurice Anglade (1874-1948).

La RAGT en chiffres[modifier | modifier le code]

D. S. Le capital est détenu à 58 % par les familles fondatrices et les cadres dirigeants réunis par un pacte d’actionnaire. Unigrain, fonds issu de la filière céréalière française, et Sofiprotéol, un acteur financier et industriel de la filière française des huiles et protéines végétales, détiennent chacun 8,5 % des titres de la société. Le Crédit agricole Nord Midi-Pyrénées dispose, quant à lui, de 6,5 % du capital tandis que les salariés en ont 3 %. Les 15 % restants étant entre les mains de petits porteurs qui n’ont pas souhaité rejoindre le pacte d’actionnaire. La composition de notre actionnariat, que l’on pourrait appeler green power, constitue pour nous une grande fierté car il est entièrement issu du monde agricole.

  • Chiffre d’affaires 2012 : 305,4 millions €[4]
  • Effectif du groupe : 1191 personnes[4]
  • 1300 actionnaires
  • 15 000 hectares
  • 200 variétés différentes produites[5]
  • 190 sélectionneurs et techniciens[5]
  • 42 ingénieurs et docteurs-ingénieurs[5]
  • 16 centres de recherche répartis sur l’ensemble du territoire européen[6]
  • 63 lieux d’expérimentation[5]
  • 280 000 parcelles expérimentales[5]
  • 3 laboratoires[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ragt.fr/portail/images/NOTICE%20LEGALE.pdf
  2. Fondation de la RAGT
  3. Dates sur www.ragtsemences.com
  4. a et b Chiffres sur www.ragtsemences.com
  5. a, b, c, d, e et f Chiffres sur www.ragt.fr
  6. « RAGT SA - Groupe », sur www.ragt.fr (consulté le 20 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles medias/presse[modifier | modifier le code]

Des participations à des programmes internationaux 12.12.1996 article: L'usinenouvelle

Ainsi, pour la recherche sur le maïs, Ragt s'est allié à Dekalb (numéro 2 mondial du maïs) dans un GIE chargé de la sélection des plantes hybrides pour l'Europe du Nord. Un accord qui lui permet d'avoir accès aux banques génétiques du géant américain. Dans d'autres domaines, Ragt participe à des programmes de recherche en amont, conduits en partenariat avec l'Inra et cofinancés via des GIE (soja ou blé dur), ou à des programmes internationaux, comme celui développé autour du tournesol. Ce dernier programme - Cartisol - associe au moins treize semenciers internationaux, aux côtés de l'Inra, pour établir la cartographie chromosomique spécifique du tournesol. Des travaux indispensables, mais trop coûteux pour une seule entreprise, à l'issue desquels la concurrence reprend ses droits.

RAGT Génétique a vendu son programme ' orge de printemps ', d'origine PBI, à Invivo-Serasem. Ce programme intègre notamment les variétés Prestige et Class qui avaient été cédées à RAGT par Monsanto. L'accord prévoit qu'Invivo-Serasem concédera à RAGT une délégation commerciale des variétés issues de ce programme de sélection dans un certain nombre de pays européens (Grande-Bretagne, Espagne, Danemark, Suède, Pays baltes, Slovaquie et République tchèque). Par la suite, RAGT et Invivo renforceront leur collaboration en oléagineux, en complément des délégations de variétés fourragères RAGT à Invivo-Semences vertes déjà existantes.

Agrodistribution - n°195 - juin 2009 - page 16

Les groupes semenciers allemand KWS et français RAGT ont décidé de mettre fin à la participation croisée de capital (10 %) qui existait depuis dix ans entre leurs filiales KWS maïs France et RAGT semences. Selon les deux groupes, cette décision ne remet pas en cause leurs liens en termes de développement de technologies et de compléments de gammes variétales.