Rüdiger Bubner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rüdiger Bubner (né en 1941 et mort le ) est un philosophe allemand. Il est l'un des élèves les plus prolifiques de Hans-Georg Gadamer. Bubner s'est illustré notamment dans les domaines de l'herméneutique, de la théorie de l'action, de l'argumentation et dans l'histoire de la philosophie.

À partir de la fin des années 1960, Bubner ne fait connaître par de nombreux débats qu'il engage avec la philosophie analytique anglo-saxonne, la critique de l'idéologie (Ideologiekritik) et la sociologie (représentée en Allemagne, à l'époque, par Jürgen Habermas et Niklas Luhmann). Bubner est également connu pour être un critique infatigable de la Théorie critique (École de Francfort) à laquelle il oppose le programme de l'idéalisme allemand et la tradition de la phénoménologie et de l'herméneutique.

Dans ses nombreux ouvrages critiques, Bubner manifeste des convictions néo-conservatrices en prônant un retour à la philosophie aristotélicienne ainsi que le refus des philosophies de l'histoire. Proche des réflexions du philosophe Leo Strauss (notamment à propos du droit naturel), Bubner prône un retour à l'unité de la "polis" (cité) grecque. Hostile aux théories esthétiques modernistes telles celle de Theodor W. Adorno, Bubner refuse de conférer à l'art la propriété de résoudre des problèmes philosophiques ou d'être le medium d'un idéal utopique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sprache und Analysis ("Langage et analyse") (1968)
  • Édité avec G. Ryle: Phänomenologie und Sprachanalyse (Phénoménologie et analyse du langage) (1971)
  • Theorie und Praxis. Eine nachhegelsche Abstraktion (Théorie et pratique. Une abstraction post-hégélienne) (1971)
  • Édité avec K.-O. Apel: Dialog als Methode (Le dialogue comme méthode) (1972)
  • Das älteste Systemprogramm (1973)
  • Dialektik und Wissenschaft (Dialectique et science) (1974)
  • Édité avec P.F. Strawson: Semantik und Ontologie (Sémantique et ontologie) (1975)
  • Handlung, Sprache und Vernunft ("Action, langage et raison") (1976)
  • Édité avec A. Danto: Handlungstheorie ("Théorie de l'action") (1976)
  • Édité avec L. Coletti: Moderne Sophistik (La sophistique moderne) (1976)
  • Hegel und Goethe (1978)
  • Zur Sache der Dialektik (L'objet de la dialectique) (1980)
  • Éditeur de : Teleologie (1981)
  • Welche Rationalität bekommt der Gesellschaft. Vier Kapitel aus dem Naturrecht (1996)
  • Drei Studien zur politischen Philosophie (1999)
  • Polis und Staat. Grundlinien der politischen Philosophie (2002)
  • Édité avec F.R. Pfetsch: Konflikt (2005)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2006 : docteur honoris causa de l'université de Fribourg[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]