Rêves de gloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rêves de gloire
Auteur Roland C. Wagner
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur L'Atalante
Collection La Dentelle du cygne
Date de parution 2011
Type de média Livre papier
Couverture Gilles Francescano
Nombre de pages 704
ISBN 978-2-84172-540-3
Série Rêves de gloire
Chronologie

Rêves de gloire est un roman de Roland C. Wagner publié en 2011. Il s'agit du dernier roman de l'auteur, Roland C. Wagner étant mort l'année suivante. C'est aussi son ouvrage le plus récompensé.

Résumé[modifier | modifier le code]

Rêves de gloire est un roman uchronie décrivant une guerre d'Algérie alternative à partir de la mort du général de Gaulle durant l'attentat du Petit Clamart, et de ses conséquences, notamment sociales et culturelles. En effet, la musique et les drogues psychédéliques sont des thématiques au cœur de ce roman (la Gloire est un nom utilisé pour désigner le LSD).

Style[modifier | modifier le code]

Le roman est écrit à la première personne, mais du point de vue d'une myriade de narrateurs différents : chaque narrateur intervient une ou plusieurs fois, sur des passages d'une longueur allant d'un paragraphe jusqu'au chapitre entier. Les passages narratifs se suivent sans respecter d'ordre chronologique. Malgré cette spécificité, Roland C. Wagner parvient à rendre l'ensemble fluide et agréable à lire, grâce à un fil conducteur et à une caractérisation pointue des personnages, ce qui valut à cette œuvre, qualifiée de roman polyphonique, d'être récompensée de nombreux prix.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Ce roman a été récompensé par :

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]