Révolution philippine de 1986

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La révolution philippine de 1986 est une série de manifestations populaires aux Philippines, principalement dans la capitale Manille du 22 au . Elle fait suite à une campagne soutenue de résistance civile contre la violence du régime et la fraude électorale présumée. Cette révolution non-violente (en) conduit au départ du président et dictateur Ferdinand Marcos, à la fin de son règne totalitaire de de plus de vingt années et à la restauration de la démocratie aux Philippines.

Cette révolution est également appelé la révolution jaune en raison de la présence de rubans jaunes lors des manifestations à la suite de l'assassinat du sénateur philippin Benigno Aquino, Jr. en août 1983.

La plupart des manifestations ont eu lieu sur une longue portion de l'avenue Epifanio de los Santos (en), plus connue sous son acronyme EDSA. Le nom de révolution EDSA a donc également été utilisé.