Révolte du 31 janvier 1891

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plaque commémorative de la révolte du 31 janvier 1891 à Porto.

La révolte du 31 janvier 1891 ou mouvement du 31 janvier 1891 est le premier mouvement révolutionnaire ayant pour objectif l'implantation du régime républicain au Portugal.

Le , la ville de Porto assiste à un soulèvement militaire contre la monarchie constitutionnelle. Les insurgés, qui ont pour hymne A Portuguesa, une chanson à caractère patriotique composée en réaction à l'ultimatum britannique de 1890, s'emparent du Palais du Conseil. À son balcon, le journaliste et homme politique républicain, Augusto Alves da Veiga (pt), proclame l'implantation de la République au Portugal et hisse le drapeau rouge et vert du Centre démocratique fédéral mais le mouvement est étouffé peu après par la Garde Municipale, restée fidèle au gouvernement.

On comptera 12 morts et 40 blessés. Les révoltés capturés sont jugés; 250 sont condamnés à des peines allant de 18 mois à 15 ans de déportation en Afrique[1]. La chanson A Portuguesa est interdite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) 1891: Revolta militar de 31 de Janeiro, no Porto publié par Farol da Nossa Terra (30 août 2010).