Révolte d'esclaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une révolte d'esclaves est une révolte au cours de laquelle des personnes réduites en esclavage se soulèvent contre l'autorité de leurs maîtres ou de leurs traitants voire contre leur statut d'esclaves lui-même. Elle peut ainsi se déclencher en réaction à des événements spécifiques, par exemple un châtiment administré trop violemment, ou par ailleurs du fait de logiques plus idéologiques, en particulier abolitionnistes. La révolte d'esclaves est considérée comme l'une des formes les plus remarquables des résistances d'esclaves aux côtés, notamment, du suicide ou du marronnage.

Europe[modifier | modifier le code]

Rome[modifier | modifier le code]

Les guerres serviles, une série de révoltes d'esclave contre la République romaine.

D'autres révoltes d'esclaves se sont produites ailleurs.

Dans la région de l'Etna, à la fin du Ier siècle av. J.-C., une armée d'esclaves se livre au brigandage, avec à sa tête un dénommé Sélurus, le « Fils de l'Etna ». Ce dernier termine sa vie à Rome, livré aux fauves dans l'arène, sans doute en 35 av. J.-C.[1]. En 24 apr. J.-C., sous Tibère, une conjuration d'esclaves, menée par un ancien soldat, est étouffée dans la région des pâturages de Brindes[2]. En 64, des esclaves tentent de fuir l'école de gladiateurs de Préneste, en invoquant le souvenir de Spartacus[3],[4].

Région méditerranéenne[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de révoltes d'esclaves se sont produites dans la région méditerranéenne au début de la période moderne:

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, VI, 2, 6.
  2. Tacite, Annales, IV, 27.
  3. Tacite, Annales, XV, 46.
  4. Catherine Salles, - 73. Spartacus et la révolte des gladiateurs, p. 86-87.
  5. a b et c (en) Dennis Angelo Castillo, The Maltese Cross: A Strategic History of Malta, Westport, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313323294, lire en ligne), p. 91
  6. Joseph Cephas Carroll, Slave Insurrections in the United States, 1800–1865, p. 13
  7. (en) Daniel Rasmussen, American Uprising: The Untold Story of America's Largest Slave Revolt, HarperCollins, , p. 288
  8. (en) J.B. Bird, author and designer, « Black Seminole slave rebellion, introduction - Rebellion », Johnhorse.com (consulté le 4 octobre 2013)
  9. (en) « Unidentified Young Man », sur World Digital Library, 1839–1840 (consulté le 28 juillet 2013)
  10. (en) « Slave Revolt of 1842 » [archive du ], Digital.library.okstate.edu (consulté le 4 octobre 2013)