Réurbanisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La réurbanisation désigne la reconstruction, le repeuplement, voire la densification d'un ancien site urbain.

Description[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, une réurbanisation de certains centres-villes a été constatée dans les villes occidentales, après les phases de périurbanisation, et d'exode urbain de la dernière partie du XXe siècle. Le phénomène ne se réduit pas au phénomène de gentrification identifié dans les années 1960 ou 1970[1],[2]. Le terme de réurbanisation a été également utilisé dans le cas, plus exceptionnel, de repeuplement d'un espace urbain après une catastrophe[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roth 2013, Cybergeo :.
  2. Van Criekingen 2008, Espaces et sociétés.
  3. Salles 2005, Le Monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) W.F. Lever, « Reurbanisation—The Policy Implications », Urban Studies,‎ (lire en ligne).
  • Alain Salles, « Les scientifiques plaident pour une réurbanisation maîtrisée et réfléchie », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Mathieu Van Criekingen, « Réurbanisation ou gentrification ? Parcours d'entrée dans la vie adulte et changements urbains à Bruxelles », Espaces et sociétés, vol. 3, no 134,‎ , p. 149-166 (DOI 10.3917/esp.134.0149, lire en ligne).
  • Hélène Roth, « Brake K., Herfert G. (dir.), 2012, Reurbanisierung. Materialität und Diskurs in Deutschland. Wiesbaden, Springer, 422 p. [La ré-urbanisation en Allemagne, entre réalités et discours.] », Cybergeo : European Journal of Geography,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]