Réunion des étudiants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Réunion des étudiants fut un groupe d'étudiants regroupés dans un foyer catholique, plus connu sous le nom de 104.

La Réunion des étudiants, le 104.[modifier | modifier le code]

le Père Peillaube créa un en 1895 « Cercle de Jeunes Gens » au 104 de la rue de Vaugirard à Paris: on pouvait y développer ses connaissances théologiques et philosophiques ainsi que l'art du débat. François Mauriac en 1908, Jean Guitton plus tard furent présidents de ce qui devint plus tard la Réunion des étudiants. Le numéro de la rue fut utilisé comme désignation simplifiée.

Les Pères maristes souhaitaient offrir à leurs élèves de province venus étudier à Paris une formation religieuse et humaine de niveau adéquat avec leurs futures carrières. Très vite ce devint une institution d'élite au réel prestige.

Le foyer pour jeunes gens catholiques[modifier | modifier le code]

Un mariste, le Père Alphonse Plazenet, décida d'y héberger les étudiants. Le 104 devint un foyer et s'équipa de chambres, d'une bibliothèque, d'une salle à manger, et de salles de loisirs. Durant une bonne partie du XXe siècle, le 104 fut un vivier d'initiatives : naissance du scoutisme catholique parisien, Équipes sociales de Robert Garric, ébauche de la Vie nouvelle. Après la Libération, relance du pèlerinage de Chartres, lancement du journal étudiant La Voix Universitaire.
Trois fêtes ponctuaient la vie du 104 : l'"ouverture" en novembre, la Saint Paul le 30 janvier et la clôture, fin juin. Les personnalités d'avenir furent nombreuses dans la maison : de François Mitterrand à Hubert Landais, directeur des Musées de France, de Jean-Marie Colombani, rédacteur en chef du journal « Le Monde » à François Dalle, président-Directeur général de l'Oréal, et bien d'autres comme Édouard Balladur ou André Bettencourt. l'accès au 104 était soumis à une sévère sélection.

Mgr Roncalli, futur Pape Jean XXIII, alors nonce à Paris, vint présider les 50 ans de la "Réunion des Étudiants" en 1945. En 1984 le Foyer et la Réunion ferment. C'est devenu en 1984 un Centre Culturel constitué en association loi 1901, pour accueillir des activités associatives.