Rétrocession

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La rétrocession est le fait qu'un territoire cédé d'une première entité territoriale à une seconde retourne à la première, soit au terme d'un délai fixé, soit après décision gouvernementale.

Des rétrocessions se sont produites en 1846 aux États-Unis lorsque la partie du District de Columbia cédée par l'État du Maryland en 1790 lui est rendue ou encore en 1997 et en 1999 lorsque respectivement Hong Kong et Macao sont restitués à la Chine après une période coloniale européenne.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :