Rétention d'œuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La rétention d’œufs est une incapacité d'une femelle à expulser un ou des œufs. Ce terme s'applique habituellement aux ovipares, mais peut également être utilisé pour les femelles vivipares pour une rétention d'œuf mort[1].

Ce symptôme est particulièrement surveillé par les aviculteurs et par les éleveurs d'oiseaux ou de tortues de compagnie. C'est une manifestation subjective de nombreuses maladies, de carences ou de malformation d'œufs. Les femelles présentent un abdomen gonflé et deviennent amorphes et anorexiques.

Une rétention d'œufs, lors de la première ponte, peut être un symptôme de malformation du bassin. Mais la rétention est plus souvent due à une hypocalcémie ou dans une moindre mesure, à une carence en vitamine D3, à un problème d'obésité, de stress (par exemple mauvaises conditions de ponte), de torsion utérine ou autres problèmes anatomiques de l'appareil reproducteur.

A contrario, certains oiseaux souffrent d'une ponte chronique entraînant à terme une hypocalcémie puis une rétention.

Traitement[modifier | modifier le code]

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Un supplément de calcium peut être effectué dans l'eau de boisson et la nourriture, de même que la mise en place d'une fluidothérapie et l'apport d'hormones.

Tortue[modifier | modifier le code]

L'ocytocine et le gluconate de calcium sont utilisés[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Premier trimestre normal et pathologique de la grossesse », Université de médecine de Rennes, cap=3.2 La grossesse interrompue
  2. (en) Exotic Animal Formulary - J.W. Carpenter, T.Y. Mashima, D.J. Rupiper - second edition, Ed: Saunders - 2001