Résolution 335 du Conseil de sécurité des Nations unies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conseil de sécurité des Nations unies
Résolution 335
Caractéristiques
Date 22 juin 1973
Séance no  1730
Sujet Admission de RDA et de la RFA
Résultat Adoptée

Membres permanents

Conseil de sécurité 1973
Drapeau de la République populaire de Chine Chine · Drapeau des États-Unis États-Unis · Drapeau de la France France · Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni · Drapeau de l'URSS URSS

Membres non-permanents

Drapeau de l'Australie Australie · Drapeau de l'Autriche Autriche · Drapeau de la Guinée Guinée · Drapeau de l'Indonésie Indonésie · Drapeau de l'Inde Inde · Drapeau du Kenya Kenya · Drapeau du Panama Panama · Drapeau du Pérou Pérou · Drapeau du Soudan Soudan · Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie

La Résolution 325 est une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU votée le concernant la République démocratique allemande (RDA) et de l'Allemagne de l'Ouest (RFA) et qui recommande à l'Assemblée générale des Nations unies d'admettre ces pays comme nouveaux membres.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Dévastée par la deuxième guerre mondiale (même si le potentiel industriel du pays est encore énorme grâce à Albert Speer qui a refusé d'appliquer la politique de la terre brûlée souhaitée par Adolf Hitler), l'Allemagne et Berlin sont divisés en quatre secteurs, trois étant chacun contrôlé par l'une des nations victorieuses (États-Unis, Royaume-Uni et Union soviétique) et un par une nation libérée (France). Après plusieurs propositions pour une nouvelle Allemagne (comme le plan Morgenthau), elle est finalement divisée en deux parties durant toute la Guerre froide : la RFA (République fédérale d’Allemagne) créée le 23 mai 1949 à l’ouest avec Bonn pour capitale et siège administratif, et la RDA (République démocratique allemande) créée le à l’est avec Berlin-Est pour capitale. Les territoires à l'est du fleuve Oder et son affluent Neisse de Lusace ont été intégrés à la Pologne et à l’URSS.

Le Mur de Berlin, qui sépara Berlin en deux pendant plus de 28 ans.

Le creux démographique provoqué par la guerre est rapidement compensé par l'arrivée d'environ 13 millions d'Allemands expulsés des anciens territoires d'Allemagne-Orientale et des pays d'Europe de l'Est. Ces millions de réfugiés ont été intégrés dans la société d'après-guerre des territoires de la RFA et la RDA. Ils venaient principalement des anciennes provinces allemandes de la Silésie, de la Prusse-Orientale et aussi de l'est de la province de la Poméranie. En outre ils venaient de Pologne, notamment des anciennes provinces de la Prusse-Occidentale et de la Posnanie. Ils venaient encore des régions qui autrefois appartenaient à l'Autriche-Hongrie : de la Tchécoslovaquie - notamment des régions de Bohême, Moravie et Silésie Tchèque (Allemands des Sudètes) -, ainsi que de Hongrie et de Roumanie (Transylvanie). Par ailleurs ils venaient du territoire de Klaipėda (Memel), en Lituanie.

Sous l'impulsion du plan Marshall (1948-1952), l'Allemagne de l'Ouest renoue rapidement avec la croissance économique, au contraire de l'Allemagne de l'Est. L'amitié franco-allemande naît avec Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, et est considérée encore aujourd'hui comme le moteur de l'Europe. À la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, prélude à la réunification de l’Allemagne, les deux pays de RFA et de RDA ne possèdent pas le même niveau économique. Cette différence persiste aujourd'hui, les Länder de l'Est (ancienne RDA) demeurant plus pauvres que ceux de l'Ouest. Le coût de la réunification a entraîné d'importantes difficultés économiques pour le pays depuis les années 1990. Son unification a cependant permis d'en faire une nation politiquement incontournable au sein de l'Union européenne et la première puissance économique du continent. (Issu de l'article Allemagne).

Texte[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :