Résolution 3236 de l’Assemblée générale des Nations unies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La résolution 3236 de l’Assemblée générale de l’ONU du , entre autres [1] :

  • réaffirme les droits inaliénables du peuple palestinien en Palestine, y compris :
  • réaffirme également le droit inaliénable des Palestiniens de retourner dans leurs foyers et vers leurs biens d’où ils ont été déplacés et déracinés, et demande leur retour ;
  • reconnaît que le peuple palestinien est une partie principale pour l’établissement d’une paix juste et durable au Moyen-Orient ;
  • fait appel à tous les États et organisations internationales pour qu’ils aident le peuple palestinien dans sa lutte pour recouvrer ses droits, conformément à la Charte.

L'année suivante, l'Assemblée générale adopte la résolution 3376 créant le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien pour soutenir la résolution 3236, et la résolution 3379 qui « décrète que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale »[2] ; de 1975 à 1991. Elle a été révoquée le 16 décembre 1991.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Résolution 3236 des Nations Unies, p. 4 [1]
  2. (en) United Nations General Assembly Resolution 3379 (November 10, 1975).

Liens[modifier | modifier le code]