Réservoir de Belleville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le réservoir de Belleville est un réservoir d'eau secondaire de la ville de Paris mis en service en 1866[1]. Il est situé rue du Télégraphe, dans le quartier de Ménilmontant du 20e arrondissement[2].

Le réservoir de Belleville vu depuis le cimetière.

Historique[modifier | modifier le code]

Le réservoir[modifier | modifier le code]

La construction du réservoir de Belleville s'effectue dans le cadre des grandes rénovations de Paris menées par le préfet Haussmann sous le Second Empire. L'ingénieur civil Eugène Belgrand est chargé de la modernisation du système de stockage et d'approvisionnement en eau de la ville. La réalisation du réservoir de Ménilmontant est couplée à celle du présent ouvrage situé bien plus en hauteur. En effet, le réservoir et le cimetière de Belleville qui le jouxte sont localisés au point le plus élevé de Paris[3] situé dans le domaine public, à environ 128 mètres au-dessus du niveau de la mer[4]. Cette situation géographique est un avantage certain pour la redistribution en eau car cela permet de profiter d'une force plus grande. Le chantier s’effectue sous la direction de Belgrand : il débute en 1862 et se termine en 1865. Une machine à vapeur est nécessaire pour pomper les eaux du réservoir de Ménilmontant jusqu'à celui-ci. Le réservoir est mis en service en mars 1866 : sa capacité finale est de 18 000 m3[5].

Les châteaux d'eau[modifier | modifier le code]

Châteaux d'eau vus depuis la rue du Télégraphe.

En 1919, deux châteaux d'eau sont édifiés à l'ouest du réservoir[6]. Cette entreprise est rendue nécessaire par les constructions nombreuses d'immeubles de plus en plus hauts dans le quartier. Il faut donc surélever les cuves d'eau afin d'approvisionner ces foyers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Renseignements sur le réservoir » (consulté le 23 février 2014)
  2. « Situation géographique », sur Structurae (consulté le 23 février 2014)
  3. « Parcours de l'eau », sur Mairie du 20e (consulté le 23 février 2014)
  4. « Repère d'altitude de février 1931 »
  5. « Données sur le réservoir » (consulté le 23 février 2014)
  6. « Date de construction » (consulté le 23 février 2014)