Réserve naturelle régionale des coteaux du Pont-Barré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle régionale des coteaux du Pont-Barré
Réserve Naturelle Régionale des coteaux du Pont-Barré.jpg
La vallée du Layon vue de la réserve naturelle
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
8,52 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Statut patrimonial
Administration
LPO Anjou
Localisation sur la carte des Pays de la Loire
voir sur la carte des Pays de la Loire
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle régionale des coteaux du Pont-Barré (RNR58) est une réserve naturelle régionale située en Pays de la Loire. Classée en 2009, elle occupe une surface de 8,52 hectares et protège un coteau bordant la vallée du Layon.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département de Maine-et-Loire, sur la commune de Beaulieu-sur-Layon à 25 km au sud d'Angers. Il surplombe la vallée du Layon et ses vignobles.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Le site est connu depuis le milieu du XXe siècle par les travaux du chanoine Robert Corillion (1908-1997), botaniste qui a remarqué sa grande richesse floristique. En 1961, il fit d'ailleurs l'acquisition d'une parcelle et la fit classer en réserve naturelle volontaire en 1984[2].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Le relief du site provient de la complexité géologique liée au contact de roches acides et basiques. L'exposition au sud et la faible pluviométrie expliquent la présente d'espèces végétales d'affinité méridionale. On y trouve des milieux très variés : landes et pelouses, boisements, friches, fruticées et milieux humides[3].

Flore[modifier | modifier le code]

Les inventaires floristiques comptent plus de 400 espèces végétales avec 50 espèces vulnérables dont 9 sont protégées comme la Gagée de Bohème, la Tulipe sauvage ou la Rose de France. Parmi les espèces d'intérêt patrimonial, on trouve l'Hélianthème nummulaire, la Laitue pérenne, le Lin de France ou la Tulipe australe (Tulipa sylvestris subsp. australis).

Faune[modifier | modifier le code]

Les coteaux abritent une riche faune entomologique liée à la variété botanique et aux conditions climatiques. On trouve par exemple parmi les orthoptères le Criquet à ailes rouges. D'autres insectes remarquables comme la Cigale argentée, la Cigale des montagnes et l'Ascalaphe ambré sont présents. On trouve aussi 87 espèces de papillons dont l'Azuré bleu céleste, la Piéride de l’Ibéride et l'Azuré du serpolet.

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Des sentiers de randonnées permettent de parcourir le site.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par la LPO Anjou.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par une délibération du Conseil régional du et inaugurée le 29 juin 2010[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « Coteaux du Pont-Barré (FR9300122) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 12 juillet 2014)
  2. a et b « Réserve naturelle régionale des coteaux du Pont Barré », sur LPO Anjou
  3. « RNR Coteaux du Pont-Barré », sur Conseil régional Pays de Loire