Réserve naturelle nationale du Platier d'Oye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve naturelle nationale du Platier d'Oye
Platier oye nord.jpg

Extrémité nord de la réserve naturelle du platier d'Oye

Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
391 ha[1]
Création
Administration
Syndicat Mixte EDEN 62
Site web

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La réserve naturelle nationale du Platier d'Oye (RNN86) est une réserve naturelle nationale située en bord de mer dans le Pas-de-Calais. Classée en 1987, elle s'étend sur 391 ha et protège un ensemble de milieux littoraux favorable à l'avifaune migratrice.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

La réserve naturelle se situe dans le Pas-de-Calais sur le littoral de la commune d'Oye-Plage entre Calais et Dunkerque et s'arrête en rive gauche de l'estuaire de l'Aa du Pas-de-Calais. Le territoire comprend 141 hectares terrestres à une altitude ne dépassant pas 2 mètres et 250 hectares sur le domaine public maritime[2].

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Le Conservatoire du littoral a acquis, depuis 1979, plus de 200 ha des terrains de cette réserve[3].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Dune côtière du platier d'Oye

Flore[modifier | modifier le code]

Le platier d’Oye, par ses nombreuses biotopes, offre une flore et une végétation très diverses : 361 espèces ont été recensées, dont 86 d’intérêt patrimonial. On y trouve notamment : l'Obione pédonculée (protection nationale), la Violette de Curtis (protection nationale), l’Orchis pyramidal, la Cochléaire officinale, le Panicaut maritime (protection régionale), l’Orobanche pourprée (protection régionale)[4].

Faune[modifier | modifier le code]

Le Platier d'Oye est un couloir migratoire très important qui en fait une zone d'observation ornithologique particulièrement riche : 230 espèces d’oiseaux y ont été observées, dont 85 d’intérêt patrimonial. C'est en particulier une zone de reproduction de différentes espèces migratoires comme : le Vanneau huppé (Vanellus vanellus), l'Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), le Chevalier gambette (Tringa totanus), les Sternes caugek (Sterna sandvicensis) , naine (Sterna albifrons) et pierregarin (Sterna hirundo), l'Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), le Petit Gravelot (Charadrius dubius) et le Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus), la Bécassine des marais (Gallinago gallinago), la Mouette mélanocéphale (Larus melanocephalus), le Busard des roseaux (Circus aeruginosus)…

C'est aussi une zone d'étape et d'hivernage pour de nombreuses autres comme : l 'Aigrette garzette (Egretta garzetta), le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus), la Spatule blanche (Platalea leucorodia), les Cigognes blanches et noires, le Bruant des neiges (Plectrophenax nivalis), les Pluviers argentés (Pluvialis squatarola) et dorés (Pluvialis apricaria), le Faucon pèlerin (Falco peregrinus)…

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Des visites[5] guidées sont organisées sur la réserve par le gestionnaire. Un parcours libre est également aménagé avec des points d'observation de la faune.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

Vache Highland
Vache Highland

La gestion de la réserve naturelle a été confiée au Syndicat Mixte EDEN 62[2].

La mise en pâturage de vaches et poneys Highland entretient les prairies qui sont propices à certaines espèces d'oiseaux migrateurs qui s'y reposent et s'y reproduisent. Pour maintenir la zone récente de polder, des plans d'eau ont été creusés favorisant le stationnement de nombreuses espèces de canards.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par le décret n°87-533 du 9 juillet 1987[6].

Dans le cadre du réseau Natura 2000, le site correspond à la ZPS FR3110039[7] depuis juin 1988. Le site correspond également à la ZNIEFF de type I 310007286 - Platier d’Oye et Plage du Fort Vert.

La Directive oiseaux n°131015[8] de l'union européenne s'applique à ce site depuis 1988.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Muséum national d'Histoire naturelle, « Platier d'Oye (FR3600086) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 29 décembre 2013)
  2. a et b « Platier d'Oye », sur Réserves naturelles de France
  3. Le Platier d'Oye Conservatoire du littoral
  4. pensée des dunes
  5. Infos pratiques sur les visites de la réserve
  6. création de la RN du Platier d'Oye site Legifrance.gouv.fr
  7. Platier d'Oye réseau Natura 2000
  8. Birds DirectiveWCPA