Réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin
Pointe de Courpain 2.jpg
La pointe de Courpain
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
263 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Statut patrimonial
Administration
Loiret-Nature-Environnement
Localisation sur la carte du Loiret
voir sur la carte du Loiret
Green pog.svg
Localisation sur la carte du Centre-Val de Loire
voir sur la carte du Centre-Val de Loire
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin (RNN 26) est une réserve naturelle nationale située dans le Loiret en région Centre-Val de Loire. Classée en 1975, elle s'étend sur 263 ha et protège 9 km du cours de la Loire.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

La réserve naturelle se situe en région Centre-Val de Loire, dans le département du Loiret et dans la région naturelle du Val de Loire, à quelques kilomètres à l'ouest de l'agglomération orléanaise. Le territoire occupe 9 km du cours de la Loire sur les communes de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (canton d'Olivet), Mareau-aux-Prés (canton de Cléry-Saint-André), La Chapelle-Saint-Mesmin (canton d'Ingré), Chaingy et Saint-Ay (canton de Meung-sur-Loire)[2]. Il s'étend sur 263 ha entre 85 m et 95 m d'altitude et comprend notamment les îles de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin et de Mareau, la plage de Fourneaux et la pointe de Courpain où la résurgence du Loiret conflue avec la Loire[2]. La limite nord-est est constituée par le pont de l'A71 sur la Loire.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Hirondelle rustique
Hirondelle rustique

L'intérêt du site est découvert dès les années 1950, en particulier en période de migration, lorsque de très nombreux passereaux (en particulier l'Hirondelle rustique) font escale dans les roselières. Créée en 1975 sous l'appellation de réserve naturelle de l’île de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, la réserve naturelle est située dans le périmètre du Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO[3], à l'ouest d'Orléans.

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Gagée des prés
Gagée des prés

Géologie[modifier | modifier le code]

Tulipe sauvage
Tulipe sauvage

Le sol est principalement calcaire.

Flore[modifier | modifier le code]

Environ 560 espèces de plantes supérieures ont été recensées dont trois sont protégées au niveau national - la pulicaire vulgaire, la gagée des prés et la tulipe sauvage - ainsi que cinq au niveau régional - la limoselle aquatique, le pigamon jaune, la corydale à bulbe plein, la laîche de Loire et la scille d'automne[4].

La forêt alluviale est majoritairement peuplée par le peuplier noir et le saule blanc[4]

Faune[modifier | modifier le code]

Martin-pêcheur d'Europe
Martin-pêcheur d'Europe

Environs 300 espèces de vertébrés et 553 espèces d'invertébrés ont été recensées[4].

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Les recensements ont relevé 226 espèces d'oiseaux dans la réserve parmi lesquels 65 sont nicheurs (petit gravelot, rousserolle effarvatte, phragmite des joncs, martin-pêcheur d'Europe, bouscarle de Cetti, héron cendré notamment), 190 migrateurs (chevalier guignette, bruant des roseaux, gorge bleue, balbuzard pêcheur, hirondelle, martinet par exemple) et 103 hivernants avec notamment des dortoirs de grands cormorans [4].

Mammifères[modifier | modifier le code]

La réserve compte 28 espèces de mammifères dont le castor d’Europe depuis 1983 après sa réintroduction, la belette et le putois. On peut également citer 11 espèces de chiroptères[4].

Poissons[modifier | modifier le code]

Parmi les 29 espèces de poissons recensées, on peut citer : le chabot, la bouvière, le saumon atlantique, la grande alose, l'alose feinte, l'anguille, la loche franche et l'épinochette[4].

Reptiles et amphibiens[modifier | modifier le code]

La réserve compte quatre espèces d'amphibiens - la grenouille agile, la grenouille verte, le crapaud commun et le crapaud alyte - ainsi que sept espèces de reptiles dont le lézard des murailles et le lézard des souches.

Champignons, lichens et autres organismes remarquables[modifier | modifier le code]

Espèces invasives[modifier | modifier le code]

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est accessible en rive droite, depuis la route départementale 2 152 (route de Blois), et en rive gauche, depuis la route départementale 951 (route d'Orléans).

Les sentiers de grande randonnée 3 et 655E (ou Via Turonensis) traversent le territoire de la réserve.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par l'association Loiret-Nature-Environnement.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par un arrêté ministériel du sous l'appellation réserve naturelle de l’île de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin[5]. Un décret daté du modifie le périmètre et l'appellation de la réserve qui devient la réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin[6]. Le périmètre de protection initial est absorbé dans le nouveau périmètre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Muséum national d'Histoire naturelle, « Saint-Mesmin (FR3600026) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 2 mars 2014)
  2. a et b « Saint-Mesmin », sur Réserves naturelles de France
  3. UNESCO Centre du patrimoine mondial, « Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes », sur whc.unesco.org, Nations Unis, (consulté le 27 avril 2013) ; Mission Val de Loire, « Carte interactive du Val de Loire », sur www.valdeloire.org, Régions Centre et Pays de Loire, (consulté le 27 avril 2013)
  4. a b c d e et f « La réserve de Saint-Mesmin », sur www.reserves-naturelles.org, Association Réserves naturelles de France (consulté le 28 avril 2013)
  5. André Jarrot, « Classement en réserve naturelle « de l'île dit de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin » (Loiret) », Journal officiel de la République française, sur www.legifrance.gouv.fr, République française, (consulté le 27 avril 2013), p. 12 967-12 968
  6. Décret n°2006-1608 du 14 décembre 2006 portant création de la réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin (Loiret).