Réserve naturelle nationale de La Désirade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle nationale de La Désirade
La Desirade, vue de la pointe Est.jpg
Pointe est de La Désirade
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
62 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Localisation sur la carte de Guadeloupe
voir sur la carte de Guadeloupe
Green pog.svg
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale de La Désirade (RNN173) est une réserve naturelle nationale géologique située en Guadeloupe. Classée en 2011, elle s'étend sur 62 ha et protège un site géologique à l'extrémité orientale de l'île de La Désirade.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Situé à l'est de la Grande-Terre, le territoire de la réserve naturelle se trouve en Guadeloupe dans la partie orientale de l’île de La Désirade sur la commune du même nom. Il a la forme d'une bande côtière de quelques centaines de mètres entourant la pointe Doublé[2].

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Le patrimoine géologique de la Guadeloupe a fait l'objet d'un inventaire qui a débouché sur une liste de 33 géosites remarquables. Alors que certains font l'objet de mesures de protection par l'intermédiaire de sites classés ou par la présence du Parc national de la Guadeloupe, d'autres n'étaient pas protégés jusqu'à une date récente. Cette situation a motivé la demande de classement en réserve naturelle de l'extrémité orientale de l’île de La Désirade. Ce classement est intervenu en 2011[3].

Écologie[modifier | modifier le code]

Le site de la réserve naturelle présente un éventail complet de roches et phénomènes géologiques, résultat des déplacements de la plaque tectonique caraïbe. On y trouve également des manifestations des oscillations récentes du niveau marin. Le site correspond à la première réserve naturelle à caractère géologique d'outremer.

Géologie[modifier | modifier le code]

La partie orientale de l'île constitue une zone témoin d'un ancien arc volcanique. À cet endroit, par le phénomène de subduction, la plaque caraïbe recouvre la croûte océanique. Les roches les plus anciennes des Petites Antilles se trouvent au sein de la réserve[3].

La côte nord abrite dans ses falaises des diorites et trondhjémites datées de 145 à 150 millions d'années. La partie est montre des coulées de basalte sous-marines souvent sous forme de coussins (pillow lava). On y trouve également une roche siliceuse du Tithonien, la radiolarite de couleur verte à brun rouge qui présente des accumulation de radiolaires[3].

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Les milieux secs du site abritent des espèces remarquables comme le cactus « tête à l'anglais » ou le gaïac, et des endémiques comme le Scinque de la Désirade et l'Iguane des Petites Antilles.

L'avifaune comprend des frégates, des pélicans et des phaétons.

Administration[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par l'association Titè et l'Office national des forêts. Cette réserve naturelle étant à caractère essentiellement géologique, le décret interdit de collecter et d’emporter des minéraux, roches et fossiles, d’exécuter des fouilles archéologiques et de prélever des matériaux, sauf à des fins scientifiques. Les activités de recherche ou d’exploitation de carrière ou minière, de prélèvement de sable sont interdites. Les activités pastorales et agricoles, ainsi que la chasse, sont interdites. Toute activité industrielle et commerciale est interdite, à l’exception de celles liées à la gestion et à l’animation de la réserve. La circulation des piétons, des cyclistes et des cavaliers est autorisée. Le pique-nique, le camping et le bivouac sont interdits.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par un décret du [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « La Désirade (FR3600173) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 27 décembre 2013)
  2. « La Désirade », sur Réserves naturelles de France
  3. a b et c « La Réserve naturelle nationale de La Désirade », sur reservepetiteterre.org
  4. « Décret no 2011-853 du 19 juillet 2011 portant création de la réserve naturelle nationale de La Désirade (Guadeloupe) », sur Legifrance

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]