Réserve naturelle du massif du Monte Rotondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Réserve naturelle du massif du Monte Rotondo
Géographie
Pays
Région
Département
Coordonnées
Ville proche
Superficie
3 135 ha[2]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV
WDPA
Création
Localisation sur la carte de Corse
voir sur la carte de Corse
Green pog.svg

La réserve naturelle du massif du Monte Rotondo (RNC317) est une réserve naturelle en Corse. Classée en 2017, elle occupe une surface de 3 135 hectares et protège le massif du Monte Rotondo ainsi que les hautes vallées de la Restonica et du Verghello (affluent du Vecchio).

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département de la Haute-Corse, sur les communes de Corte et Venaco. Il englobe une zone de 3 135 ha autour du sommet du Monte Rotondo (2 622 m), second sommet de la Corse et regroupe la majorité des lacs d'altitude de Corse (lacs de l'Oriente, de Cavacciole, de Scapuccioli, de Rinoso, de Capitello et de Melo). Il correspond également à la partie haute des bassins versants de la Restonica et du Verghello.

La délimitation de la réserve naturelle correspond :

  • au nord, aux crêtes de Petra Niella au Monte Cardu, jusqu’à Punta di Ciaccone ;
  • à l'est, à la crête de Spoletto jusqu’au pont du Vachereccio ;
  • au sud, au ruisseau du Verghellu ;
  • à l'ouest, à la crête de Petra Niella.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Le site comprend 12 lacs de montagnes et renferme une grande partie de la faune et de la flore liées aux écosystèmes montagnards.

Flore[modifier | modifier le code]

La flore comprend des espèces remarquables comme le Myosotis de Corse (Myosotis corsicana), les gagées (Gagea soleirolii, Gagea fragifera, Gagea bohemica), la drave de Loiseleur (Draba loiseleurii) ou l’Euphraise naine (Euphrasia nana).

Faune[modifier | modifier le code]

La faune est caractérisée par un fort taux d'endémisme chez les amphibiens et les invertébrés benthiques ainsi que pour 4 espèces de vertébrés (Sittelle corse, Discoglosse, Euprocte corse et Salamandre de Corse). Le site abrite environ 17% de la population de Gypaète barbu corse.

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est traversée par le GR 20 dans sa partie sud-ouest.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par une délibération de l'Assemblée de Corse du . Il s'agit de la première réserve naturelle créée par la Collectivité territoriale de Corse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Muséum national d'Histoire naturelle, « Massif du Monte Ritondu (FR9200002) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le )
  2. « Massif du Monte Ritondu », sur Réserves naturelles de France (consulté le )