Réserve naturelle nationale du banc d'Arguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banc d'Arguin.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Parc national du banc d'Arguin.
Réserve naturelle nationale du banc d'Arguin
Image illustrative de l'article Réserve naturelle nationale du banc d'Arguin
Le banc d'Arguin à marée haute
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)[1]
Identifiant 7162
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Ville proche Arcachon
Coordonnées 44° 35′ 04″ N 1° 14′ 32″ O / 44.58452006, -1.24212596 ()44° 35′ 04″ Nord 1° 14′ 32″ Ouest / 44.58452006, -1.24212596 ()  
Superficie 2 200 ha[1]
Création 4 août 1972[1]
Administration SEPANSO

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Réserve naturelle nationale du banc d'Arguin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Réserve naturelle nationale du banc d'Arguin

La réserve naturelle nationale du Banc d'Arguin (RNN5) est une réserve naturelle nationale située en Aquitaine. Classée en 1972 et occupant une surface de 2 200 ha, elle protège l’ensemble du banc de sable visible au large de l'entrée du bassin d'Arcachon qui sert de zone de nidification, d'hivernage et de halte migratoire pour de nombreuses espèces d'oiseaux dont en particulier la Sterne caugek.

Localisation[modifier | modifier le code]

Position du banc d'Arguin dans l'entrée du bassin d'Arcachon
Position du banc d'Arguin dans l'entrée du bassin d'Arcachon

Le Banc d'Arguin est un banc de sable d'environ 4 km de long sur 2 km de large à marée basse. Le banc est plus ou moins visible selon l'état de la marée. De plus, sous l'action des courants marins, des marées et du vent, il change continuellement de forme et d'emplacement.

Il se trouve en face de l'entrée du bassin d'Arcachon, entre la dune du Pilat et la pointe du Cap-Ferret.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département de Gironde sur la commune de La Teste-de-Buch. Son périmètre n'est pas précisément fixé car changeant sous l'action des courants et des vents. Le décret de création mentionne un rayon d'un mille marin par rapport aux pleines mers de coefficient 45 dans les directions nord, ouest et sud. La limite est correspond à une ligne fictive tracée entre le banc et la côte[2].

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Depuis 20 000 ans, la dérive littorale, l'action de la houle, des vents et des courants, déplace des masses énormes de sédiments le long du littoral de l'Aquitaine en direction du sud. L'embouchure du Bassin d'Arcachon a évolué de la même façon. Tout d'abord ouest, puis sud-ouest, elle fait maintenant un crochet vers le sud mais les restes des matériaux du Cap-Ferret subsistent sous forme d'un îlot sableux mobile qui a peu à peu constitué le banc actuel[3].

Le banc d'Arguin a été classé en réserve naturelle nationale en 1972.

Écologie (Biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Le Banc d'Arguin vu de la dune du Pyla

L'intérêt de la réserve naturelle est essentiellement ornithologique. On y distingue trois zones, toutes sur le domaine public maritime :

  • Une zone sub-littorale d'une profondeur de 20 mètres est la zone immergée en permanence. Ses fonds sont tapissés de grandes zostères qui forment un vaste herbier ;
  • Une zone correspondant aux plages et aux zones de balancement des marées qui sont en permanence remaniées par le vent et les vagues ;
  • Le sommet des bancs de sable, colonisé par une végétation typique des dunes du littoral atlantique.

Le banc de sable abrite également des parcs à huîtres de captage et d'élevage.

Flore[modifier | modifier le code]

Le banc d'Arguin à marée haute

La végétation est de type dunaire, capable de s'adapter aux conditions extrêmes de la dune. On y trouve l'Oyat, l'Armoise maritime, le Panicaut maritime, la Linaire à feuille de thym (plante protégée au niveau national qui ne vit que dans le sud-ouest de la France) et les herbiers de la grande Zostère (plante protégée en Aquitaine).

Faune[modifier | modifier le code]

Le Banc d'Arguin jouxte le Golfe de Gascogne. Situé à proximité de vastes fosses océaniques et d'un plateau abyssal, il est un site privilégié pour l'observation du Grand dauphin, du Phoque gris ou de la Tortue luth.

Sur les plages, on peut trouver des invertébrés terrestres et des crustacés comme la puce de mer. Dans les dunes, des insectes sont présents comme le Hanneton foulon vivant à l'état larvaire.

La zone de balancement des marées contient de nombreux invertébrés aquatiques invisibles à l'œil nu dont les oiseaux comme les échassiers se nourissent et qui se cachent sous le sable en attendant la marée montante.

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Sterne caugek
Sterne caugek

La végétation dunaire et l'isolement insulaire constituent des facteurs favorables à l'avifaune. Le site est une aire d'occupation importante pour les oiseaux car il leur sert :

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Le panorama depuis le banc offre une vue superbe sur la dune du Pilat et le cap Ferret. Le banc d'Arguin est un but de promenade apprécié. Des bateaux permettent d'y accéder en été uniquement, depuis Arcachon, Le Moulleau, et depuis la dune (plage de Robinson). Une tente située sur la partie émergée du banc abrite une exposition retraçant l'histoire de cette île mouvante, histoire intimement liée au cycle des passes du bassin d'Arcachon ; un accueil est assuré en été par le personnel de la réserve. L'accès à certaines zones du banc, comme des zones de nidification, est interdit. Le bivouac et la présence d'animaux domestiques ne sont pas autorisés.

Administration, Plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La gestion de la réserve est assurée par la Fédération des Sociétés pour l'Étude, la Protection et l'Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest (SEPANSO).

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par un décret du 4 août 1972[2]. Un nouveau décret a renouvelé le classement le 9 janvier 1986.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « Banc d'Arguin (FR3600005) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel,‎ 2003+ (consulté le 1er mars 2014)
  2. a et b « Décret n°86-53 du 9 janvier 1986 PORTANT CREATION DE LA RESERVE NATURELLE DU BANC D'ARGUIN », sur Legifrance
  3. Max Jonin, Mémoire de la Terre : Patrimoine géologique français, Delachaux et Niestlé,‎ 2006, 191 p. (ISBN 2-603-01383-1)