Réserve naturelle de Rdeysky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle de Rdeysky
Tupichenka.JPG
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
369,22 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
25 mai 1994
Site web
Localisation sur la carte de Russie
voir sur la carte de Russie
Green pog.svg

La Réserve naturelle de Rdeysky (russe : Рдейский заповедник) est une réserve naturelle (en russe : zapovednik) au Nord-Ouest de la Russia, située sur le territoire des districts de Poddorsky et Kholmsky de l'Oblast de Novgorod, dans le système marécageux de Polist-Lovat. Elle a été instaurée le 25 mai 1994. La réserve naturelle a été créée pour protéger les écosystèmes de tourbières ombrotrophes dans le Nord-Ouest de la Russie[1].

Localisation et géographie[modifier | modifier le code]

La réserve s'étend du Sud-Est au Nord-Ouest et est contigüe à la frontière entre les oblasts de Novgorod et de Pskov. De l'autre côté de la frontière, dans l'oblast de Pskov, la réserve naturelle se prolonge sous le régime de la réserve naturelle de Polistovsky. La réserve naturelle de Rdeysky appartient au bassin versant de la Lovat et de la Polist, même si aucune des deux rivières ne passe sur le territoire de la réserve. Le lac Rdeyskoye, un lac majeur que Nord-Ouest de la réserve, dont une partie des rives appartient à la réserve, est le réservoir de la rivière Redya, un affluent majeur de la Lovat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il n'y a actuellement pas de village sur le territoire de la réserve, cependant, par le passé, elle était habitée, et le dernier village a subsisté jusqu'à la Seconde Guerre mondiale[2]. Les villages étaient situés sur des îles au milieu des marécages, et leur habitants vivaient de la coupe d'arbres. Une exploitation forestière à petite échelle s'est prolongée après la guerre, mais la zone était trop reculée pour accueillir des foyers de population[3]. Aucun travail d'irrigation n'a jamais été mené dans la zone, et les marécages sont demeurés intacts. En 1994, les réserves naturelles de Rdeysky et de Polistovsky ont été établies en même temps pour protéger la zone.

Flore[modifier | modifier le code]

La réserve est en grande majorité constituée de tourbières ombrotrophes. Des forêts poussent sur les îles du marécage. Le principaux types de forêts sont les forêts de conifères de picéas et les forêts de feuillus, principalement de chêne et de tilia. Le bouleau et le peuplier apparaissent comme des dérivés des forêts de chêne et de tilia. Environ 400 espèces de plantes poussent dans la réserve[4].

La réserve compte 350 espèces de végétaux, dont 9 rares et 45 espèces de mousses[5].

Faune[modifier | modifier le code]

Le vison d'Europe est une espèce de mammifère en danger qui vit dans la réserve. La réserve accueille également la plus importante population de courlis cendré d'Europe[6]. La réserve recense 122 espèces d'oiseaux, dont 4 rares[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]