Réserve naturelle de Katoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve naturelle de Katoun
Схема Катунского заповедника.png

Emplacement de la réserve

Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Coordonnées
Superficie
151 664 ha
Création
25 juin 1991
Classement
Site web
Localisation sur la carte de Russie
voir sur la carte de Russie
Green pog.svg

La réserve naturelle de Katoun (en russe : Катунский заповедник, Katounski zapovednik) est une réserve naturelle d'État située en Russie dans la république de l'Altaï. Elle a reçu le statut de réserve de biosphère par l'Unesco en l'an 2000[1]. Cette réserve a été instituée le 25 juin 1991 pour protéger la nature des montagnes de l'Altaï central. Elle s'étend sur 151 664 hectares et son siège se trouve à Oust-Koksa. Les territoires de cette réserve naturelle et de la réserve naturelle de l'Altaï font partie depuis 1998 de la liste du patrimoine mondial de l'Unesco sous l'appellation de montagnes dorées de l'Altaï.

Ses sommets culminent entre 1 300 et 3 280 mètres d'altitude. On trouve cent trente-cinq lacs de plus de 0,9 hectares.

Biocénose[modifier | modifier le code]

Vue du lac Koutcherla qui fait partie du territoire de la réserve
Katun nature reserve.jpg

L'écosystème de la réserve comprend des zones de toundra alpine, des glaciers, des prés et des forêts. Le mont Béloukha (4 506 mètres), son sommet le plus haut, se trouve dans la réserve. La réserve naturelle répertorie plus de sept cents espèces de plantes racinaires dont beaucoup sont menacées, comme le lis de Sibérie, la pivoine de Sibérie, ou Asplenium exiguum.

La réserve de Katoun abrite quarante-sept espèces de mammifères (dont le léopard des neiges extrêmement rare), cent-vingt espèces d'oiseaux, trois espèces de reptiles et huit espèces de poissons.

Le parc national « Béloukha » a été institué en l'an 2000 dans le territoire de la réserve.

Référence[modifier | modifier le code]