Réserve de la biosphère de Charlevoix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charlevoix *
Image illustrative de l’article Réserve de la biosphère de Charlevoix
Baie-Saint-Paul
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Coordonnées 47° 45′ nord, 70° 45′ ouest
Création 1988
Superficie Cœur : 65 000 ha
Zone tampon : 495 000 ha

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
localisation
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La Réserve de la biosphère de Charlevoix[1] fait partie du Programme sur l'homme et la biosphère de l'UNESCO [2]. Elle est gérée par la Corporation de la Réserve de la biosphère de Charlevoix.

Au Canada, la Commission canadienne pour l'UNESCO[3] s'occupe des réserves. De plus, il existe également l’Association canadienne des réserves de la biosphère[4]. Le Canada compte actuellement 19 réserves de la biosphère[5].

La Réserve de la biosphère de Charlevoix est l'une des quatre réserves québécoises du réseau des réserves de biosphère canadiennes de l'UNESCO.

Historique[modifier | modifier le code]

Plaque reproduisant le certificat officiel soulignant la création de la Réserve mondiale de la Biosphère de Charlevoix. Cette plaque est situé près du Carrefour Culturel Paul-Médéric à Baie-St-Paul

Territoire[modifier | modifier le code]

Il couvre le territoire de l'astroblème de Charlevoix[6]. Il se retrouve dans les limites administrative de la région de la Capitale-Nationale et dans les MRC de Charlevoix et de Charlevoix-Est.

Aires centrales[modifier | modifier le code]

Zone tampon et aire de coopération[modifier | modifier le code]

Voici les municipalités de la région de Charlevoix, au cœur de l'aire de coopération:

Constitution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La dénomination "mondiale" n'est pas toujours présente. De fait, le certificat officiel de l'UNESCO dit Réserve de la biosphère de Charlevoix alors que les lettres patentes de constitution selon la loi sur les compagnies du Québec dit Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix.
  2. Le Programme de l'UNESCO sur L'homme et la biosphère (MAB)
  3. Commission canadienne pour l'UNESCO
  4. L’Association canadienne des réserves de la biosphère (ACRB)
  5. Liste et carte des réserves canadiennes de la biosphère
  6. Atlas de Québec et Chaudière-Appalaches