Réserve faunique de Rimouski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rimouski (homonymie).
Réserve faunique de Rimouski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
729 km2[2]
Administration
Type
Création
Administration
Société des établissements de plein air du Québec
Site web
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Green pog.svg
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Green pog.svg

La réserve faunique de Rimouski est un territoire public de chasse et pêche du Québec (Canada) situé au sud de Rimouski.

Comme pour toutes les réserves fauniques de la province, elle a pour mission la conservation, la mise en valeur et l'utilisation des ressources fauniques ainsi que de permettre la pratique d'activité récréative. Elle est particulièrement reconnue pour la chasse à l'orignal et au cerf de Virginie. Elle est administrée parc la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

Géographie[modifier | modifier le code]

La réserve de 729 km2 est située entièrement dans le territoire non-organisé de Lac-Huron dans la municipalité régionale de comté de Rimouski-Neigette. La limite sud de celle-ci correspond à la frontière du Nouveau-Brunswick.

La réserve partage ses limites avec la zec Owen à l'ouest, la zec du Bas-Saint-Laurent à l'est et la réserve écologique Charles-B.-Banville au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1880, le Margaret Brooks Fish and Game Club est créé par le colonel Winz, un richissime américain. Le territoire est récupéré en 1939, qui avait alors 152 mille2 (394 km2 qui le divise aussitôt en 5 clubs privés de chasse et pêche. Le membership de ses clubs était de 2 000 $CAN avec des frais annuel de 500 $CAN.

En 1958 le gouvernement créa la réserve de chasse et pêche Horton dans le territoire de la réserve. Elle avait alors 60 km2. En 1962, le gouvernement mis fin aux baux des clubs privés et agrandit alors la réserve Horton à 700 km2 pour la renommer réserve de chasse et pêche de Rimouski. En 1979, celle-ci est renommée réserve faunique de Rimouski et est agrandie légèrement à sa superficie actuelle. En 1995, la Sépaq devint le gestionnaire de la réserve[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Réserve faunique de Rimouski », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie (consulté le 1er novembre 2009)
  2. a et b Gouvernement du Québec, « Réserves fauniques », sur Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (consulté le 1er novembre 2009)
  3. Sépaq, « Portrait », sur Sépaq (consulté le 1er novembre 2009)

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]