Réserve de Guembeul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve de Guembeul
OryxGuembeul.JPG

Oryx dans la réserve de Guembeul

Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
7,2 km2
Création
Statut patrimonial
Administration
Localisation sur la carte du Sénégal
voir sur la carte du Sénégal
Green pog.svg

La réserve de Guembeul (Réserve spéciale de faune de Guembeul) est une réserve naturelle privée du Sénégal, située à 5 km au sud de Saint-Louis, en direction de Touba.

Histoire[modifier | modifier le code]

La réserve a été créée en 1983, elle a été classée par la convention de Ramsar en 1986[1]. Site sous la surveillance de l'armée Sénégalaise .

Le site[modifier | modifier le code]

Tortue géante Geochelone sulcata

D’une surface de 720 ha dont une partie est constituée par un lac de 200 ha, elle est entourée d’une clôture périphérique de 12 km, qui a également favorisé la régénération des savanes à Acacia.

Les eaux saumâtres à salées des lagunes sont contrôlées par un système de vannes hydrauliques.

Espèces protégées[modifier | modifier le code]

La réserve abrite principalement une faune en voie d’extinction.

On y trouve notamment des tortues géantes appelées tortues sillonnées, qui peuvent vivre plus de 100 ans, des gazelles dama offertes à la réserve par le Roi d'Espagne en vue de leur réintroduction dans le milieu sahélien du Ferlo, puisqu'ils étaient en vois d'extinction en Afrique (suite a de nombreux combats entre les mâles dominant dans la Réserve), des Oryx dammah offerte par Israël pour la réintroduction, des lièvres, des phacochères, des renards pâles, des singes rouges (patas), des écureuils.

Moins nombreuses qu’au Parc national du Djoudj, 200 espèces d'oiseaux y sont pourtant représentées : flamants roses (Phoenicopterus ruber roseus), barges à queue noire (Limosa limosa), spatules d’Europe (Platalea leucorodia ), goélands railleurs (Larus genei), bécasseaux minute (Calidris minuta), etc. La réserve est notamment connue pour être le plus grand site de nidification d'avocettes (Recurvirostra avosetta) du Sénégal.

124 de ces espèces sont protégées par la convention de Berne et celle de Bonn.

Tourisme[modifier | modifier le code]

De petite taille et d'accès facile, la réserve peut s'explorer à pied avec un guide charger par les autorités militaire Sénégalaise au bon fonctionnement du site ainsi qu'a la sécurité des Animaux.

Philatélie[modifier | modifier le code]

En 1985, le Sénégal a édité un timbre en couleurs de Momar Ndiaye, La Réserve de Guembeul. De dimensions 30 x 40 cm, il représente quatre autruches.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gueumbeul », sur Ramsar Sites Information Service (consulté le 26 février 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :