Réseau mondial des réserves de biosphère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nombre de réserves de biosphère, par pays et continents en 2013

Le réseau mondial des réserves de biosphère (RMRB) est un réseau international de réserves de biosphère créé en 1995 dans le cadre du programme sur l'homme et la biosphère de l'Unesco[1].

Réunissant aujourd'hui plus de 660 réserves de biosphère à travers le monde[2], le RMRB vise à créer un lieu d'échange international propice au partage de pratiques favorables au développement durable[1].

Description[modifier | modifier le code]

En mars 2016, on dénombre 669 Réserves de biosphère dont 16 transfrontalières réparties dans 120 pays du monde[2] :

  • 70 réserves sont situées dans 28 pays d’Afrique ;
  • 30 réserves sont situées dans 11 pays dans la région des États arabes ;
  • 142 réserves sont situées dans 24 pays d’Asie et du Pacifique ;
  • 302 réserves sont situées dans 36 pays d’Europe et d’Amérique du Nord ;
  • 125 réserves sont situées dans 21 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

La liste complète et détaillée des réserves de biosphère par pays se trouve sur le site internet de l'UNESCO.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le réseau mondial des réserves de biosphère a été initié lors de la conférence de Séville en 1995 (Article 2 du cadre statutaire des réserves de biosphère)[3],[4].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le Réseau mondial des réserves de biosphère vise à créer un lieu d'échange international propice au partage de pratiques favorables au développement durable[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « World Network (WNBR) | United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization », sur www.unesco.org (consulté le 24 août 2017)
  2. a et b « Réserves de biosphère | Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur www.unesco.org (consulté le 12 janvier 2017)
  3. Une nouvelle feuille de route pour le Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) et son Réseau mondial de réserves de biosphère, Unesco, (lire en ligne)
  4. « Réserves de biosphère - La stratégie de Séville & Le cadre statutaire », sur unesdoc.unesco.org (consulté le 12 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]