Réseau ferroviaire finlandais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Voie ferrée de KolariVoie ferrée de KolariVoie ferrée Oulu–TornioLigne Laurila–KelloselkäLigne Laurila–KelloselkäLigne Laurila–KelloselkäVoie ferrée Oulu–KontiomäkiVoie ferrée de VartiusVoie ferrée Iisalmi–KontiomäkiVoie ferrée Iisalmi–KontiomäkiVoie ferrée d'OtanmäkiVoie ferrée de TalvivaaraLigne Iisalmi–YlivieskaLigne Iisalmi–YlivieskaVoie ferrée d'OstrobotnieVoie ferrée d'OstrobotnieVoie ferrée d'OstrobotnieLigne Tuomioja–RaaheVoie ferrée de PietarsaariLigne Kontiomäki–ÄmmänsaariVoie ferrée Joensuu–KontiomäkiVoie ferrée d'IlomantsiVoie ferrée de CarélieVoie ferrée de CarélieVoie ferrée de CarélieVoie ferrée de CarélieVoie ferrée de NiiralaVoie ferrée de VainikkalaVoie ferrée du port de MustolaVoie ferrée de SavonieVoie ferrée de SavonieVoie ferrée de SavonieVoie ferrée d'IisvesiVoie ferrée de SavonieVoie ferrée Siilinjärvi–ViinijärviVoie ferrée Pieksämäki–JoensuuVoie ferrée Huutokoski–ParikkalaVoie ferrée Jyväskylä–HaapajärviVoie ferrée Jyväskylä–PieksämäkiLigne Haapamäki–JyväskyläVoie ferrée Orivesi–JyväskyläVoie ferrée de VaasaVoie ferrée Haapamäki–SeinäjokiLigne Seinäjoki–KaskinenVoie ferrée Tampere–SeinäjokiVoie ferrée Haapamäki–PoriVoie ferrée Haapamäki–PoriVoie ferrée Tampere–HaapamäkiVoie ferrée de MäntäVoie ferrée Riihimäki–TampereVoie ferrée Riihimäki–TampereVoie ferrée Riihimäki–LahtiVoie ferrée Helsinki-RiihimäkiVoie ferrée Kerava–LahtiVoie ferrée Lahti–LoviisaVoie ferrée Lahti–HeinolaVoie ferrée Lahti–KouvolaVoie ferrée de KotkaVoie ferrée d'HaminaVoie ferrée de PorvooVoie ferrée de SköldvikLigne Rauma-KokemäkiVoie ferrée Tampere–PoriVoie ferrée Tampere–PoriVoie ferrée Turku–ToijalaVoie ferrée d'UusikaupunkiVoie ferrée de NaantaliRantarataRantarataVoie ferrée Hyvinkää–KarjaaVoie ferrée d'HankoGare d'OuluGare de TornioGare de KolariGare de KemijärviGare de RovaniemiGare de RaahiGare de VartiusGare de KajaaniGare d'YlivieskaGare de KokkolaGare d'HaapajärviGare d'IisalmiGare de KontiomäkiGare de VaasaGare de SeinäjokiGare de KuopioGare de JoensuuGare de KaskinenGare de NiiralaGare de PieksämäkiGare de JyväskyläGare de TampereGare de MikkeliGare de ParikkalaGare d'ImatraGare de LappeenrantaGare de PoriGare de VainikkalaGare de RaumaGare de ToijalaGare d'UusikaupunkiGare principale de TurkuGare de KouvolaGare de KotkaGare de LahtiGare de RiihimäkiGare d'HankoGare de KarjaaGare centrale de Helsinki
Carte interactive du réseau ferroviaire finlandais en 2010. Cliquez sur une section ou une gare pour lire l'article associé.
  • Transport de passagers et de marchandises
  • Transport marchandises
  • Voie ferroviaire-musée de Porvoo
  • Ligne fermée
  • Le réseau ferroviaire finlandais est le réseau de lignes ferroviaires assurant le transport ferroviaire en Finlande. Le réseau est géré par l'agence des infrastructures de transport de Finlande. Le principal opérateur du réseau ferroviaire finlandais est le groupe public VR-Yhtymä Oy[1].

    Présentation[modifier | modifier le code]

    Fin 2018, la longueur du réseau ferroviaire géré par l'Agence finlandaise des transports était de 5 926 kilomètres, dont 3 330 kilomètres électrifiés.

    Histoire[modifier | modifier le code]

    En 1982, le réseau faisait encore 6 041 km de long, mais en 1996, 381 km avaient été fermés. L'exploitation de 381 km a cependant été abandonnée depuis 1982, date à laquelle le réseau comptait encore 6041 km de voies. Seules 8,5 % des voies sont doublées[2].

    En 1996, le réseau de la RHK (Ratahallintokeskus, Administration des voies ferrées) mesurait 5.660 km de long, dont 2.073 km soit 37 % était électrifié. La part de la traction électrique dans l'ensemble des transports était alors de 65 %.

    Lignes du réseau ferré de Finlande[modifier | modifier le code]

    Les lignes principales du réseaux sont[1]:

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. a et b (fi + sv + en) « Railway stations and routes », VR (consulté le )
    2. (fi) « Kaukoliikenteen rataverkko ja tärkeimmät rautatieasemat », VR-Yhtymä Oy, (consulté le )
    3. (détruite en 1999)

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Sur les autres projets Wikimedia :

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Lien externe[modifier | modifier le code]