Réseau du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Réseau du Nord est un réseau de chemin de fer à voie métrique, construit dans le département du Nord et exploité par la société générale des chemins de fer économiques (SE) entre 1907 et 1951[1].

Il comprenait un ensemble de lignes, long de 151 km et séparé en deux groupes:

  • le groupe nord; 49 km
  • le groupe sud; 102 km.

Le réseau sud est concédé au titre de l'intérêt local, par la loi du 12 août 1893, à la Société des chemins de fer économiques du Nord (CEN)[2]. La concession est retrocédée à la société générale des chemins de fer économiques en 1904[3].

Le réseau nord est concédé à la société générale des chemins de fer économiques par la loi du 27 juillet 1907[4].

Les lignes[modifier | modifier le code]

Réseau nord
Herzeele - Esquelbecq, ouverture le 20 juin 1910 [4];
Esquelbecq - Saint-Momelin, ouverture octobre 1912;

Le centre du réseau nord était situé à Bollezeele

Carte d'État-Major Michelin (1920) sur laquelle figurent les lignes ouvertes avant 1920 des Réseaux Nord et Sud.
Réseau sud

Le centre du réseau sud était situé à Solesmes

Lignes affermées à la SE

Cette ligne ne faisait pas partie d'un des deux réseaux (Nord ou Sud) mais possédait une exploitation similaire à celle des deux grands réseaux.

La compagnie en assure l'exploitation à partir de 1919 jusqu'à sa fermeture en 1929.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Locomotives

  • N° 3751 à 3758, type 030T, livrées en 1907 par Corpet-Louvet, n° construction : 1117 à 1124, (affectées au groupe sud), poids à vide 20,8 tonnes;
  • N° 3759 à 3760, type 030T, livrées en 1909 par Corpet-Louvet, n° construction : 1140 à 1141[6], (affectées au groupe sud)), poids à vide 20,8 tonnes;
Voitures à voyageurs (à bogies et plateformes ouvertes)
  • ABf: 23 unités (17 affectées au groupe sud, 6 affectées au groupe nord)
  • Bf: 26 unités (16 affectées au groupe sud, 10 affectées au groupe nord)
Wagons de marchandises ( à 2 essieux)

Wagons couverts

  • K 1200 et Kf 2200: 110 unités (33 affectées au groupe sud, 83 affectées au groupe nord)

Wagons tombereaux

  • U 3200 et Uf 4200: 167 unités (88 affectées au groupe sud, 79 affectées au groupe nord)

Wagons plats

  • H 5200 et Hf 6200: 37 unités (14 affectées au groupe sud, 23 affectées au groupe nord)

Sources et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Numéros constructeur 371 à 376 (La Métallurgique 1661 à 1666).

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Henri Domengie et José Banaudo, Les petits trains de jadis : Nord de la France, vol. 9, Breil-sur-Roya, Éditions du Cabri, , 251 p. (ISBN 2908816296)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Lignes SE liste des lignes de la Société générale des chemins de fer économiques.