Réseau des ingénieurs du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Réseau des ingénieurs du Québec (RéseauIQ) est un organisme à but non lucratif qui est né en 2002 de l’exigence de doter les ingénieurs du Québec d’une organisation à leur service. Ses activités sont financées à 100 % par l’utilisation des différents services par les ingénieurs.

Actuellement, au Québec œuvrent près de 60 000 ingénieurs. La mission de cette organisation est de valoriser, promouvoir et servir l’ingénieur.

Sa vision est d'être le leader du positionnement de l’ingénieur dans la société.

Ses valeurs sont : créativité, intégrité, solidarité et imputabilité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Corporation de services des ingénieurs du Québec fut créée en 2002 à la suite d’une décision de l’Ordre des ingénieurs du Québec de se recentrer sur sa mission première qui est d’assurer la protection du public et l'application du code de déontologie dans les pratiques de travail. La Corporation agissait comme une entité totalement indépendante de l’OIQ, en vivant des redevances de ses services.

La Corporation s'est fait connaître initialement sous le nom de SERVIQ© auprès des ingénieurs. En 2005, les membres de l'organisation ont décidé d’élargir sa mission afin de pouvoir lui permettre de prendre position sur la place publique pour promouvoir les intérêts socio-économiques des ingénieurs ainsi que pour mieux positionner la profession d’ingénieur face aux enjeux qui touchent le Québec. C’est dans cet ordre d’idée que le 5 octobre 2006, le Réseau des ingénieurs du Québec est né.

Services[modifier | modifier le code]

Les activités du RéseauIQ se déploient autour de trois volets :

• L’offre de programmes et de services commerciaux pour les ingénieurs;

• Un service qui répond aux besoins des ingénieurs en matière d’emploi et de formation;

• La promotion publique des intérêts socio-économiques des ingénieurs.


Avantages commerciaux - SERVIQMD[modifier | modifier le code]

Chaque année, un sondage mené par le RéseauIQ auprès de ses membres permet d’examiner les besoins réels des ingénieurs et de recueillir leurs suggestions pour travailler dans leurs intérêts. Au choix des partenaires s’appliquent différents critères de sélection, dont la couverture géographique dans tout le Québec, des conditions avantageuses ou exclusives pour les ingénieurs et le RéseauIQ, un service à la clientèle efficace, l’engagement social de l’entreprise, le respect de l’environnement et le sens de l’éthique.

Le RéseauIQ offre un éventail d'avantages aux ingénieurs, incluant des assurances (vie, habitation, automobile, voyage, etc.), des services financiers et professionnels (courtage immobilier et hypothécaire, services notariés), des services de transport, de voyage, de loisirs (golf, spa, vêtements, etc.) et un programme hôtelier. Il compte près de 40 partenaires commerciaux répandus dans toute la province.

Carrière et formation[modifier | modifier le code]

Le RéseauIQ offre aux ingénieurs différents éléments de la gestion de carrière (dont un babillard d’emplois) et organise trois salons carrières chaque année, à Montréal et Québec. Annuellement, il produit des documents sur les conditions de travail, l’offre et la demande en génie (l’Enquête sur la rémunération des ingénieurs salariés et le Sondage annuel sur les prévisions d’embauche d’ingénieurs et de finissants en génie).

L'organisation propose également près de 200 activités de formation continue par année, qui couvrent plusieurs domaines du génie : civil, électrique, mécanique, santé-sécurité et environnement, de la gestion, de la gestion de projets et des technologies de l’information.

Affaires publiques[modifier | modifier le code]

Différentes analyses et recherches ont été menées au fil des ans par l'organisation, et se penchent sur des dossiers et des grands débats d’actualité qui concernent les ingénieurs québécois.

Une étude réalisée en 2006 sur la délocalisation des emplois a permis de connaître lesquels sont à risque aux niveaux local et global, ainsi que de déterminer l’impact de ce phénomène sur la profession d’ingénieur.

Une enquête sur les politiques industrielles, en 2007, a mis l’accent sur l’urgence de relancer le secteur industriel québécois, pour faire face aux défis de la mondialisation et pour freiner les pertes d’emplois et les fermetures d’usines.

Une enquête sur le développement énergétique dans un contexte de développement durable, en 2009, a dressé un portrait exhaustif du secteur énergétique québécois et a souligné le rôle de premier plan que jouent les ingénieurs, en identifiant les besoins et les secteurs pour lesquels ils peuvent agir.

À l’hiver 2010, le RéseauIQ a réalisé un sondage d’opinion auprès des ingénieurs pour connaître leur position face aux allégations de collusion et corruption dans le domaine de la construction. Ce sondage a mis en lumière une forte préoccupation des ingénieurs vis-à-vis de ces allégations, en demandant également la tenue d’une commission d’enquête publique.

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Les administrateurs du Réseau des ingénieurs du Québec sont des ingénieurs élus par les membres de la corporation. Il y a onze(11) postes d'administrateur au sein du conseil d'administration. Le mandat d'un administrateur est de deux(2) ans.

Publications[modifier | modifier le code]

• Revue IMAGINE (saisonnière)

• Enquête sur la rémunération (annuelle)

• Enquête sur les besoins en génie (annuelle)

2006 :

• Étude sur la délocalisation des emplois en ingénierie

2007 :

• Étude sur la politique industrielle du Québec

2009 :

• Étude sur le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable

2010 :

• Sondage sur les allégations de collusion dans le domaine de la construction

• Proposition concernant la création d'un Fonds national en efficacité énergétique

• Propositions pour engager le Québec sur la voie de la mobilité durable

2011 :

• Sondage sur les gaz de schiste


Réseaux sociaux 2.0[modifier | modifier le code]

Facebook : page « Réseau des ingénieurs du Québec »

Twitter: profil « ReseauIQ »

LinkedIn: groupe « Réseau des ingénieurs du Québec »

Liens externes[modifier | modifier le code]