Réseau ad hoc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les réseaux ad hoc sont des réseaux sans fil capables de s’organiser sans infrastructure définie préalablement. Par exemple d'un équipement à un autre sans infrastructure (point d'accès).

Les réseaux ad hoc, dans leur configuration mobile, sont connus sous le nom de réseau mobile ad hoc.

Description détaillée[modifier | modifier le code]

Chaque entité (node) communique directement avec sa voisine. Pour communiquer avec d’autres entités, il lui est nécessaire de faire passer ses données par d’autres qui se chargeront de les acheminer. Pour cela, il est d’abord primordial que les entités se situent les unes par rapport aux autres, et soient capables de construire des routes entre elles : c’est le rôle du protocole de routage.

Ainsi, le fonctionnement d’un réseau ad-hoc le différencie notablement d’un réseau comme le réseau GSM, les réseaux Wi-Fi avec des points d’accès : là où une ou plusieurs stations de base sont nécessaires à la plupart des communications entre les différents nœuds du réseau (mode Infrastructure), les réseaux ad-hoc s’organisent d’eux-mêmes et chaque entité peut jouer différents rôles.

Echanges wifi adhoc.png

L’utilisation la plus simple et la plus courante des réseaux ad-hoc est faite par les réseaux sans fil Wi-Fi en permettant une mise en place rapide d’une connexion réseau entre deux ordinateurs.

Problèmes de l'ad hoc[modifier | modifier le code]

Les principaux problèmes des réseaux ad hoc, et les problématiques à gérer sont :

  • absence d'infrastructure
  • bande passante limitée
  • perte de données
  • perte de routes
  • contraintes de consommation d'énergie
  • sécurité limitée
  • erreur de transmission
  • interférences
  • nœuds cachés
  • autoconfiguration et détection d'adresses dupliquées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]