République socialiste soviétique autonome des Allemands de la Volga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
République socialiste soviétique autonome
des Allemands de la Volga

Autonome Sozialistische Sowjetrepublik
der Wolgadeutschen
(de)
Автономная Советская
Социалистическая Республика
Немцев Поволжья
(ru)

Drapeau Blason
Informations générales
Capitale Engels
Langue allemand
russe
Localisation de la république.
Volga German03.png

La République socialiste soviétique autonome des Allemands de la Volga (allemand : Autonome Sozialistische Sowjetrepublik der Wolgadeutschen ; russe : Автономная Советская Социалистическая Республика Немцев Поволжья, Avtonomnaïa Sovietskaïa Sotsialistitcheskaïa Respoublika Nemtsev Povoljia) est une ancienne république socialiste soviétique autonome au sein de la République socialiste fédérative soviétique de Russie. Sa capitale était le port d'Engels, sur la Volga, ville connue jusqu'en 1931 sous le nom de Pokrovsk. Elle est peuplée en partie d'Allemands de la Volga, venus d'Allemagne depuis 1763, à la demande de Catherine II de Russie, elle-même princesse allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de la Révolution russe, le Conseil des commissaires du peuple[1] présidé par Lénine[1] adopte, le [1], un décret[1] créant la Commune de travail des Allemands de la Volga[2]. Ce décret, initialement nommé le décret relatif aux colonies allemandes de la Volga, sera renommé dans les années 1920 et est aujourd'hui connu comme le décret relatif à la création de l'oblast allemand de la Volga[2]. Le chef-lieu de l'oblast est établi à Saratov[2] avant d'être transféré, en [2], à Iekaterinenstadt[2] (auj. Marks), ville qui sera renommée Marxstadt le [2]. L'oblast couvre les trois ouiezd de Goly Karamych (auj. Krasnoarmeïsk), d'Iekaterinenstadt (auj. Marks) et de Rovnoye[2].

Le , l'oblast est élevé au rang de république socialiste soviétique autonome (RSSA) des Allemands de la Volga. Elle s'étend sur environ 28 200 kilomètres carrés dans la région de la Basse-Volga[2]. Elle est délimitée par l'oblast de Saratov, celui de Stalingrad (auj. Volgograd) et la République socialiste soviétique kazakhe[2]. Sa capitale est établie à Pokrovsk, ville qui sera renommée Engels en [2].

Elle est abolie par un décret de Staline du 28 août 1941, dans le contexte de l'opération Barbarossa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bakyt Alicheva-Himy, Les Allemands des steppes : histoire d'une minorité de l'Empire russe à la CEI, Berne, Peter Lang, coll. « Contacts / 4 : Bilans et enjeux » (no 6),‎ , 352 p., 21 cm (ISBN 3-03910-333-4, notice BnF no FRBNF40072907), p. 64 [lire en ligne].
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « 19 october 1918 : (the) Labor Commune (autonomous oblast) of Volga Germans was founded » [«  : la Commune de travail (oblast autonome) des Allemands de la Volga est établie »] [aspx], sur prlib.ru, Bibliothèque présidentielle Boris Eltsine (consulté le 7 février 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]